• L'été où ma vie a basculée (chapitre 7)

     

     
     CHAPITRE 7

    juillet 2013, première semaine de vacances, samedi
     

    Le lendemain matin, un mot m'attend sur la table. Ma mère est partie à Auray faire des courses avec mon père qui est revenu. Ils sont sympas de m'avoir laissé dormir. Ma soirée de la veille me revient petit à petit en mémoire, et après mûre réflexion, Florent a été adorable mais bizarre pour un mec qui a une copine. Alors que je bois mon café, des cris m'interpellent dans l'allée. Je ne tarde pas à comprendre qui c'est : Florent et Aude, sa copine, enfin j'en doute vu ce que j'entends. Je m'habille puis sort de la tente, pas encore bien réveillée, mon bol de café dans les mains.
    - Tiens, voilà la garce, s'exclame Aude.
    - Aude arrête ! lui crie Florent. Pour l'instant c'est toi la garce, lui reproche-t-il, tu a réveillé Camille avec tes hurlements, finit-il en se calmant un peu.
    - Pas faux, disons que j'aurais bien aimé que mon café m'aident à me réveiller et au lieu de ça j'ai des espèces d'hurlements qui sortent de la bouche d'une hystérique, pas cool comme réveil. Si tu l'aimes autant que tu le cries, écoute-le.
    - Ferme-là la garce, continue Aude.
    - Je n'ai absolument pas envie de t'écouter, dis-je très calmement vu que ça ne sert à rien d'essayer de gueuler plus fort qu'elle.
    - Aude ne réplique pas, dit Florent en serrant les dents énervé. De toute façon je ne vois pas où est le problème, je ne t'ai jamais aimé, tu t'es toujours fait des films toute seule. Et hier soir, j'ai raccompagné Camille parce qu'il était tard.
    - De un tu ne raccompagnes pas d'autres filles que moi, ta copine, et de deux qui me dit que vous n'avez pas fait autre chose !
    - De un, je ne suis pas ton mec, et je ne le serais jamais donc tu n'es pas et ne seras jamais ma copine, heureusement pour moi d'ailleurs. De deux je ne dis rien quant à ton activité sur la plage pendant que j'étais parti et après une fois que je suis revenu, parce que j'en ai rien à faire. Crois moi si t'étais ma copine je ne t'aurais jamais laissé faire ta pute, presque à poil à embrasser tous les mecs présents, sauf moi et heureusement sinon je t'aurais mis une claque ! Et je suis très heureux d'être parti avant la fin !, lui dit Florent sans hausser le ton.
    - Va au diable Florent ! Crie Aude avant de partir agacée.
    - Je le quitte au contraire ...
    Florent s'excuse pour la dispute puis il m'explique vite le personnage qu'est Aude. Tout s'éclaire dans ma petite tête et mine de rien je sens mon c½ur plus léger ... Dans l'après-midi, je reste avec mes parents. Nous faisons deux parties de scrabble. Le soir aussi je reste avec eux car ils m'informent qu'il y a quelques petits changements et ils veulent en parler avec moi. Le ton qu'ils emploient ne me rassure pas du tout.
     
    Mais rien de tout ce qui m'est arrivé par la suite ne m'a effleuré l'esprit à ce moment là. Et les changements en questions étaient plutôt en ma faveur, une fois de plus.
     
    Pour la deuxième semaine mes parents me confirment qu'ils travaillent du lundi midi au vendredi soir et que par conséquent, ils partent le lundi matin pour ne rentrer que le samedi matin. Du coup je vais être tranquille pour ma semaine avec Mélinda, et ça c'est plus que cool ! Aussitôt j'annonce la bonne nouvelle à Mélinda par sms. Puis j'appelle Maëlle pour prendre de ses nouvelles. La pauvre elle ne va pas bien du tout. J'ai comme l'impression qu'il y a autre chose que cette histoire avec son connard d'ex, mais comme elle n'a pas l'air de vouloir en parler, je n'insiste pas. Je me couche aux alentours de 23 heures. À peine suis-je enfoncée confortablement dans mon duvet que mon portable vibre. Je regarde le nom de l'expéditeur du message. C'est Florent ! Par curiosité, je n'attends pas le lendemain matin pour lire son message. J'ouvre le sms : « Salut Camille, je suis étonné de ne pas t'avoir vue de l'après-midi, j'espère que tout va bien. Bonne nuit ». Il est trop mignon de s'inquiéter pour moi. Je lui réponds que tout va bien et que c'est gentil de sa part de s'inquiéter pour moi.
     
    En réalité, je n'allais pas bien du tout à ce moment là, mais je ne voulais pas l'inquiéter ni l'importuner avec mes problèmes. Il allait m'obliger à lui parler la semaine suivante ...
     
     
     
    Le petit mot de l'auteure : 
    Voici pour le samedi de cette première semaine. C'est vrai qu'il ne s'y passe pas grand chose, mais une partie par jour oblige ce genre de partie plate. Votre avis sur cette partie en général ?
    Le réveil de Camille et l'engueulade entre Florent et Aude ?
    Vous aimez Aude ?
    Un avis sur la première phrase en italique ?
    Le message de Florent, mignon, non ?
    Un avis sur la deuxième phrase en italique ?
     
    Dans la suite vous découvrirez la dernière journée de cette semaine et l'arrivée de Mélinda.
     
    Merci de lire la fiction :) 
     
     
     

  • Commentaires

    1
    moietmoi-seul
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 22:51
    j'adore le son réveil ^^ et la dispute :D
    Aude je la trouve super :) elle va devenir mon amie dans la fiction avoue ?(8)
    j'ai pas compris la première phrase en italique donc je donne pas mon avis ^^
    non pour moi c'est un message banal
    mon avis est neutre sur la deuxième phrase en italique car tout le monde pense se quelle pense quand ça va pas :l
    2
    The-Aim
    Lundi 23 Décembre 2013 à 22:43
    a quand la suite????? j'ai trop hate!!
    3
    The-Aim
    Lundi 23 Décembre 2013 à 22:49
    merci!!!et beaucoup de courage à toi!
    4
    The-Aim
    Lundi 23 Décembre 2013 à 22:52
    de rien!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :