• L'été où ma vie a basculée (chapitre 55)

    1er Janvier 2014 – 31 mai 2014 : Quelques moments forts de ma nouvelle vie ...
     
    Dimanche 5 janvier 2014
                    Nous sommes, avec Maëlle, chez les parents. Ma jumelle veut absolument me parler de Gabriel. Le ton qu'elle emploie me fait craindre le pire ... Elle va droit au but :
    -          Gabriel va plus mal qu'on ne le pense, déclare-t-elle en soupirant.
    -          Explique !
    -          Il déprime, travaille moins ou alors il n'est pas efficace et surtout, il n'a pas tant d'amis que cela. Il me parle beaucoup mais ça ne va pas suffire à changer la situation. En plus, il le cache à ses frères.
    -          Pour ses notes, je suis au courant. Nico et Gab ont la même prof de math. Du coup, l'autre jour, quand Flo m'a demandé d'aller au rendez-vous à sa place pour Nicolas, j'en ai profité pour en savoir plus sur Gab. Elle m'a dit que c'est bon pour eux que je seconde Florent. Elle me connait bien, c'était ma prof de math en seconde quand j'avais 19,8 de moyenne.
    -          Oh je vois, mais ça ne règle qu'une partie du problème ...
    -          Je sais bien. Nico je lui sort ses quatre vérités, il me gueule dessus et me fait la tête cinq minutes puis admet que j'ai raison. Mais Gabriel je ne peux pas faire ça il le prendrait mal.
    -          Je sais bien. Je désespère un peu. J'en ai parlé à Zach et Tristan. Mais le nantais m'a avouer ne jamais s'être très bien entendu avec Gabriel. Pa sassez en tout cas pour se permettre d'intervenir dans sa vie.
    -          Ce n'est pas faux. Nico l'écoute mais pas Gab. Ecoute Ma' continue de le voir, de lui parler et si s'arrange pas on avisera avec Flo. Sinon Gab et Nico ont tous les deux Mme Boudoir en prof de SES, elle est géniale cette prof, je pourrais toujours en discuter avec elle, je suis sûre qu'elle pourrait nous aider. Et peut-être aussi que Gabriel ira mieux quand il sera à la fac.
    -          Ok ça marche, on fait comme ça. ... On rentre vers quelle heure ?
    -          Comme tu veux, tu commences plus tôt que moi demain.
    -          Vers 22h ?
    -          Ok.
     
     
    Dimanche 12 janvier 2014
                    Ce week-end, je ne suis pas rentrée chez les parents et Maëlle non plus. Et aujourd'hui, toute la bande se retrouve chez ma jumelle pour l'anniversaire de Zach. Il vient d'avoir 20 ans. Toute la bande est réunie, y compris Louise et Melinda. Pour une fois, c'est Tristan qui est venu à Rennes et non Marine qui est allée à Nantes. Le métis ne savait pas que tout le monde serait présent. Il en est tout ému lorsqu'il arrive chez Maëlle.  Le dimanche midi et le dimanche après-midi passent vite ! Entre franche rigolade, jeux et discussions. Le métis reçoit plein de merveilleux cadeaux. Surtout liés à la musique, comme de par hasard ! Au moment de nous séparer, tard dans la soirée, nous rions tous encore. Marine raccompagne Tristan après que ce dernier se soit éclipsé un long moment pour discuter avec son meilleur ami. Tristan récupère ensuite sa voiture et s'en va chez lui. Léo et Lucas descendent, eux aussi, afin de raccompagner Louise et Melinda qui ont covoituré pour venir. En effet Louise est passée prendre Melinda à Tours en venant de Lyon. Hugo, Morgane, Debora, Nolan, Sophie et Kevin rentrent également chez eux. Avec Flo, nous sommes les deux derniers à quitter l'appartement de ma jumelle. Au moment de sortir, le métis se moque gentiment de moi.
    -          Bientôt ton tour ma petite Camille !
    -          Ne lui dit pas ça, Zach, elle le vit déjà assez mal comme ça, réplique ma frangine.
    -          Désole Camille, mais faut pas le prendre comme ça, c'est génial d'avoir 20 ans !
    -          Si tu le dis ! Bonne fin de soirée les amoureux !
     
     
    Jeudi 16 janvier 2014
                    Grand jour aujourd'hui ! C'est mon anniversaire. Enfin notre anniversaire à Maëlle et moi. Elle est aussi heureuse que moi je suis inquiète de changer de dizaine.  Je reçois plein de sms, messages facebook, mails, ... Mon premier cadeau, c'est le tendre réveil de mon chéri et le petit déjeuner préparé avec amour. A mon plus grand malheur, j'ai cours de 10h30 à 15h30. Impossible donc de rester avec Flo toute la journée. Ce soir j'ai patinage mais avant je dois aller au bénévolat en sortant des cours. Pour le diner, Flo m'invite au restaurant. Un dîner en tête à tête pour mon anniversaire. Florent vie me cherche au patinage. Il va venir avec le métis qui lui vient chercher Maëlle.
    J'ai beaucoup de mal à me concentrer en cours. A midi, les parents me téléphonent. Du coup cela me prend ma pause déjeuné. J'avale vite fait ma pizza et retourne en cours. Vers 18h, j'arrive à la patinoire après être partie du bénévolat. Ma jumelle est déjà là avec Jessica.
    -          Salut les frangines, lance Jessica en me voyant.
    Instinctivement, je vérifie que personne n'est dans les parages. Jessica sourit en voyant mon attitude.
    -          Au fait, bon anniversaire les jumelles, lance Jess en souriant.
    -          Merci, disons-nous à l'unisson avec Maëlle.
    -          Je croyais que tu avais oublié, déclare Maëlle.
    -          Non, j'attendais que vous soyez toutes les deux présente parce que j'aime bien vous appeler les frangines ou les jumelles. Et puis, Nicolas me l'a assez répéter toute la journée.
    Je souris. Jessica me dit.
    -          Economise ta salive Camille.
    Elle sait que je vais encore la charrier. Puis nous nous préparons dans la bonne humeur pour être à l'heure sur la glace. Jade arrive et nous souhaite un joyeux anniversaire. J'ai encore le réflexe de regarder autour de nous vu qu'elle nous appelé les frangines.
    -          Heureusement que nous sommes seules dans les vestiaires, dis-je en riant.
    -          Pas seules non, déclare Adrien en ouvrant la porte.
    -          T'es pas gêné toi ! dis-je froidement.
    -          Ça va Camille, aucune de nous n'est en train de se changer, ...
    Je fulmine et me retiens de répondre que ça aurait pu être le cas alors qu'il poursuit.
    -          Bon anniversaire les jumelles.
    -          Merci, dis-je en souriant poliment.
    -          Merci Adrien, Tes 18 ans approchent, déclare Maëlle avec un sourire moqueur.
    -          Je sais, on me le rappelle souvent, répond-t-il avant de sortir du vestiaire.
    Maude arrive suivie des autres filles. Elles nous souhaitent notre anniversaire sans faire d'allusion au fait que nous sommes nées le même jour. A un moment, lors de la deuxième heure d'entrainement, notre entraineuse dit qu'elle a entendu les autres entraineurs parler dans le bureau avec la responsable des inscriptions. Je baisse la tête et Maëlle panique. Elle nous dit qu'elle nous en reparlera plus tard, ... mais c'est fichu !  Malgré les efforts de Jessica pour que les autres filles ne nous entendent pas, Maude nous regarde suspicieusement et nous demande des explications. Nos explications sont brèves car nous ne voulons pas gâcher notre entrainement. Pour les détails elles devront attendre car à la sortie de la patinoire, Florent m'attend et Zach attend Maëlle. Je ne sais pas où vont ma jumelle et le métis ais pour mon chéri et moi c'est direction un resto italien chic dans le centre de Rennes. Après un excellent et même succulent dîner, mon chéri me ramène chez moi où nous passons le reste de la soirée en amoureux. Une chance pour nous, Marine n'est pas là de la soirée. Je ne vous raconte rien de plus, la suite c'est privé, intime voire censuré !
     
     
    Vendredi 17 janvier 2014 et Samedi 18 janvier 2014
                    Ce soir après les cours, avec Maëlle, nous sommes allées chez les parents. Pourquoi un vendredi soir ? Pour fêter notre anniversaire, car ils ont quelque chose de prévu ce week-end. Moi, je trouve ça louche comme explication, mais ma sœur me fait remarquer que je suis trop méfiante. En tout cas, les parents font fort au niveau des cadeaux ! Moi, je reçois une nouvelle paire de patin ainsi que des vêtements, chaussures et accessoires de marque et quatre livres. Ma jumelle, elle, reçoit aussi une paire de patins et en plus une voiture ! Une fiesta comme moi, sauf que la sienne est bleue, un bleu vif. Maëlle ne sait plus quoi dire, elle n'en revient pas ! Elle est même gênée par rapport à moi. Je lui explique que j'ai eu ma voiture à mon anniversaire précédent. Puis, une fois l'euphorie de l'anniversaire passé, nos parents (toujours difficile pour moi de dire « nos » parents et non pas « mes » parents) vont se coucher et nous en profitons, Maëlle et moi, pour travailler un peu nos cours.
     
                    Le lendemain midi, nous partons d'heure pour être à l'heure à l'entrainement de patinage. Lorsque nous sortons, Maëlle est épuisée. Moi aussi mais moins que d'habitude. Je découvre alors Sophie qui nous attend toute rayonnante sur le parking. Aussitôt cela fait tilt dans ma tête : ce n'est pas les parents qui ont quelque chose de prévu ce soir mais nous ! A mon regard Sophie comprend que j'ai tout deviné. Maëlle, elle, ne capte rien. Alors je ne dis rien, pour que la surprise soit magnifique au moins pour une de nous deux.
     
     
    Samedi 18 janvier 2014 (soirée)
                    Il est 23h45, et la fête bat son plein. Lorsque nous sommes arrivées, ma jumelle et moi, accompagnées de Sophie, la grande salle était plongée dans l'obscurité. Je l'ai tout de suite reconnue, c'est celle où Debora a fêté ses 20 ans. Maëlle posait toujours plein de questions à Sophie tandis que je me moquais gentiment d'elle. Lorsque nous sommes entrées, toutes les lumières se sont éclairées et j'ai découverts toutes les personnes présentes : Mon chéri, le club des cinq au complet, Marine, Debora, Louise, Melinda, Morgane, Kevin, Jessica, Nicolas, Gabriel, Maude, Lucie, Jade, Julia et deux autres copines de la fac, Tristan, Adrien ainsi que deux autres potes de Maëlle. Maude est à la fois perdue et choquée car elle ne pensait pas que ma vie ressemblait à ça en dehors du patinage. Avant même de lui expliquer toute l'histoire, avec Maëlle, nous lui faisons promettre de ne rien dire. A la fin de l'histoire, elle reste bouche bée ! Puis elle se dirige vers Jessica la seule ou presque qu'elle connait, tandis que j'attrape Jade par le bras pour lui parler discrètement. Je la mets en garde quant à son comportement envers Lucas d'autant plus que Louise est présente ! Alors que la musique change, Jade va s'asseoir tandis que je vais danser avec Florent tout en constatant que Jessica et Nicolas passent pas mal de temps ensemble. Tout est préparé dans les règles de l'art pour cette fête et ça me fait chaud au cœur. Morgane vient me voir dès que Flo s'éloigne vers ses frangins. Elle me tend un petit paquet et me chuchote de l'ouvrir en toute discrétion. Vu le sujet du livre ça m'étonne pas qu'elle m'ait donné cette précaution.
    -          Depuis le temps que je disais que ton éducation était à refaire ...
    -          Je n'y crois pas que tu aies osé ...
    -          Eh si et Debora est d'accord avec moi et Hugo trouve l'idée bonne aussi.
    -          Parce que lui aussi il est au courant du cadeau, dis-je la mine renfrognée.
    -          Je sais que ça ne t'enchante pas ais la vérité c'est qu'il est tombé dessus par hasard alors je lui aie parlé de ton cadeau.
    -          ...
    -          Aller vient, c'est l'heure des cadeaux. Je ne veux pas que tu loupes la surprise de Maëlle.
    En cadeaux je reçois des bijoux, du maquillage, des vêtements, des livres et dvd et un cadeau surprise de la part de mon chéri que j'ouvrais plus tard quand je serais seule avec lui. Maëlle aussi reçoit beaucoup de choses, mais lorsque je vois Zach à l'écart, nerveux et une main dans sa poche, les paroles de Morgane prennent tous leurs sens à mes yeux. Je m'approche de lui.
    -          Zach, ça va ?
    -          Oh Camille, fait-il surpris de me voir à ses côtés, oui ça va et toi, ravie de la soirée ?
    -          Très ravie même, mais ne change pas de sujet. Je sais ce que tu caches dans ta poche. Elle va être heureuse, mais elle va pleurer comme une madeleine.
    -          Comment tu as deviné ?
    -          Le sixième sens féminin, dis-je moqueuse. Allez vas-y lance-toi !
    Il s'approche de Maëlle qui danse au milieu de la piste et se met à genou devant elle. Il a appris son texte par cœur et le déclare avec une voix empreinte d'émotions c'est magnifique.
    -          Veux-tu m'épouser, termine-t-il les larmes aux yeux.
    Comme je m'y attendais, Maëlle fond en larmes dans ses bras puis elle répond un « oui » très ému avant de l'embrasser. Tout le monde applaudit.
    -          On dirait que tu es jalouse ma belle, me chuchote Florent.
    -          Du tout, je suis heureuse pour elle et je rêve du jour où ça m'arrivera à moi aussi. En espérant que ça ne soit pas dans une condition de foule comme ça.
    Florent me serre dans ses bras. Un câlin qui sonne comme une promesse de me faire ce bonheur un jour.
     
     
    Avril 2014
                    Quelques mois se sont écoulés depuis mon anniversaire. Et je dois bien reconnaître que ce n'est pas facile tous les jours. Il y a une semaine, j'ai même u ma première dispute avec Maëlle depuis que nous savons que nous sommes jumelles. Et ça m'a brisée même si ça n'a duré que 36 heures. Et je sais par le métis qu'elle était dans le même état que moi. Le pire c'est que c'était pour des broutilles ! Heureusement tout est revenu en ordre.
     
                    Aujourd'hui, c'est lundi soir, et il y a entrainement de patinage. Cette semaine, étant en semaine de révisions je suis moins fatiguée physiquement que lorsque je vais en cours donc je patine mieux. Ce qui ravi mon entraineuse d'ailleurs. En revanche au niveau mental je suis au bout du rouleau, c'est trop dur la fin d'année de L2. Dans le vestiaire, les discussions vont de bon train après l'entrainement. Cependant, la discrétion est toujours de rigueur puisque seules Jess, Jade et Maude sont au courant. D'ailleurs en parlant des deux sœurs, Jessica s'en va comme une voleuse prétextant que sa sœur l'attend. Maude trouve ça bizarre.
    -          Ce n'est pas bizarre, dis-je en souriant, c'est carrément un mensonge, Jade a cours jusqu'à 20h15 ce soir.
    -          Moi j'ai ma petite idée, déclare Maëlle en souriant.
    -          T'en fais pas moi aussi, et elle va encore se demander pourquoi je la charrie tout le temps ...
    Je me dépêche de sortir à mon tour pour essayer de la voir, ou plutôt de les voir. Comme je le pensais, c'est une chose aisée à accomplir. Et ça me fait rire de voir Jessica qui tente tant bien que mal de le cacher. Sans doute de peur que je ne le gronde ou que je raconte tout à Flo. Ils sont mignons tous les deux. Je fais mine de rien et file prendre mon bus. Avant de sortir du hall de la patinoire, je me moque gentiment d'eux.
    -          Bonne soirée les tourtereaux et Nico pas la peine de te cacher. Ah et j'ai oublié de te t'envoyer un message Nico mais Flo reste chez moi ce soir et Gab l'a prévenu qu'il sortait. Pas de bêtises les petits !
    Ils me font une grimace. Arrivée à l'arrêt de bus, je suis rejointe par Maëlle et Maude. En rentrant à l'appartement, mon portable sonne. C'est Nicolas qui me supplie de ne rien dire à personne surtout pas à Florent. Je le lui promets. Il ajoute qu'il me demande de confirmer à Flo qu'il sera bien là le lendemain pour fêter l'anniversaire de Flo. Ça me rappelle qu'ils le fêtent tous les trois j'avais oublié. Je passe le reste de la soirée avec mon chéri. Je ne suis pas tranquille de lui cacher l'histoire de Nico, mais j'ai promis ... Au fond de moi, je me dis quand même qu'ils en ont mis du temps à se mettre ensemble les deux plus jeunes. Ce soir, c'est le jour J de l'anniv de Flo. Il est triste et préoccupé, ce qui ne m'échappe pas. Je lui demande pourquoi. Il me répond que c'est parce que c'est son premier anniversaire sans sa mère mais aussi parce qu'il a reçu une lettre de son père. Il ajoute qu'il aurait préféré ne rien recevoir. Il m'explique que la lettre lui dit que ses parents étaient divorcés avant le décès de la mère de Flo et qu'ils ne devaient leur annoncer qu'aux 18 ans de Nicolas. En Post-scriptum, il est indiqué que c'est l'ultime contact qu'il y aura entre eux. M'étonne pas que Florent est inconsolable. Comme Marine est là, nous restons discrets. De toute façon, le cœur n'est pas aux folies ce soir ... Florent culpabilise de ne pas appeler aussitôt ses frères pour leur dire. Mais en même temps, il ne veut pas les déranger pour une fois qu'ils sortent et s'amusent.
     
     
    Mai 2014
                    Nous sommes le 1er mai, jour de la fête du travail. En réalité, c'est plutôt ultime jour de révisions pour moi comme pour pas mal d'étudiants. Et je suis vraiment à bout ! Malheureusement ce n'est que la L2 ! Je m'accroche car l'an prochain si tout va bien : adieu la socio et bonjour les sciences de l'éducation. Je suis assez tranquille car j'ai eu jusqu'à présent de bons résultats. Ce qui n'est pas le cas de ma frangine. Le droit c'est beaucoup plus dur déjà et en plus elle a eu 10 tout pile au premier semestre donc aucun droit à l'erreur. Demain soir, histoire de décompresser un peu, je vais au cinéma avec Marine, Lucie et Julia. Oui nous fêtons sagement la fin de nos partiels. Enfin pour Marine et moi, la grosse soirée du club des cinq nous attend. Ma coloc ne sait pas encore si elle vient. Elle hésite entre venir et faire une visite surprise à Tristan. Je lui réponds qu'à sa place mon copain passerait avant une soirée.
     
                    Mon Dieu ! Déjà presque le mois de mai fini et c'est déjà la période des résultats de la fac ! Je flippe trop et dire que je dois encore attendre demain ... Heureusement que je n'ai pas eu le temps d'y penser avant entre les soirées, le bénévolat, les entrainements de patinage qui ne sont d'ailleurs plus que des répétitions de gala. Les résultats tombent dès minuit cette fois-ci, enfin s'il n'y a pas de bug. Je repense à mon année de colocation avec Marine : ça n'a pas été facile tous les jours parce que nous avons nos différences, nos habitues, ... mais ça a quand même été super. Alors que je suis dans mes pensées, Marine va voir ses résultats sur l'ordinateur : 14.36 pour elle pour l'année. Après une grande inspiration pour me donner du courage, je vais voir à mon tour. C'est avec soulagement que je découvre un 15.93 pour l'année et un 15.97 pour le deuxième semestre. Aussitôt j'appelle Florent pour partager ma joie avec lui. Il m'annonce qu'il a eu, lui aussi, plus de 15 de moyenne. Je le félicite car au regard de son année compliquée, il mérite encore plus ce bon résultat. Nous passons une bonne partie de la nuit au téléphone. Demain, je me promets d'appeler Sophie, Debora et Louise.
     
                    Au réveil, je découvre Maëlle qui m'attend dans mon canapé, la tête toute triste. Je m'inquiète. J'ai tellement peur qu'elle ne tienne pas le coup si elle n'a pas son année ... Elle me demande mes résultats immédiatement après m'avoir dit bonjour. Je lui dis et elle me félicite. Mais je vois bien qu'elle est triste.
    -          Et toi, tu as regardé ? dis-je d'une voix douce.
    -          Oui, répond-t-il d'une petite voix.
    -          Alors ?
    -          J'ai vraiment eu chaud, j'ai eu 10 pile aussi au deuxième semestre, donc 10 pour l'année.
    -          Félicitations Ma' tu l'as eue ton année, tu vas pouvoir envisager la L2 maintenant, dis-je en la serrant dans mes bras.
    -          Oui, et toi la L3 sciences de l'éducation.
    -          Ouiii, dis-je trop heureuse.
    Maëlle se joint à mon cri de joie ce qui réveille Marine. Elle se joint à notre cri de bonheur. Ensuite, j'appelle Louise, puis Sophie et Debora qui ont leur licence pour les deux premières et sa deuxième année d'infirmière pour la troisième.
     
                    Nous avons tous très envie de nous retrouver tous ensemble pour fêter tout ça. Malheureusement c'est super compliqué de trouver une date ... Bienvenue dans le monde des adultes avec ses contraintes multiples et diverses ! Dans un sms, Louise, m'annonce qu'elle a une idée géniale pour que nous puissions nous retrouver mais qu'elle ne peut m'en dire plus. Je me demande bien ce qu'elle mijote !
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :