• L'été où ma vie a basculée (chapitre 38)

    Août 2013, 6e semaine de vacances, Mardi

     

                    Ce matin, je me réveille de très bonne heure. Je prends mon petit déjeuner puis file me laver et m’habiller. A 9h pile, je suis au marché. Je fais les courses pour quelques jours puis rentre tout mettre au frais. En rentrant, je croise justement Louise et Melinda qui y vont. Ça fait plaisir de voir qu’elles s’entendent bien les deux-là ! En milieu de matinée, Florent me rejoint et nous partons nous promener en amoureux dans la campagne et les petits hameaux de Locmariaquer. Je pense de plus en plus à la rentrée et au retour à Rennes. Me balader avec mon chéri me permet de ne pas penser à ces choses désagréables. Pour l’instant toute cette histoire avec Maëlle n’est réelle qu’ici au camping. Le retour à la réalité va faire mal, très mal ! En fin de matinée, nous refaisons un tour au marché tous les deux en flânant. Puis nous décidons de déjeuner ensemble à la crêperie du port. Nous nous installons à une petite table en terrasse, face au port, alors qu’un serveur vient tout de suite prendre notre commande. Je n’ai jamais vu un serveur aussi moche ! Alors que nous dégustons notre dessert, mon téléphone vibre. C’est un sms de ma frangine qui souhaite que je passe l’après-midi avec elle. Je lui réponds que j’arrive dans moins d’une heure. Puis alors que je vais pour ranger mon appareil, il vibre de nouveau et en même temps que celui de Flo. Comme nous nous en doutions tous les deux, c’est un sms groupé de Tristan : « Ce soir, soirée en boite, ça vous tente ? ». Florent me demande ce que j’en pense. Je lui dis que c’est une bonne idée. Du coup, il répond à son meilleur ami et me montre le message avant de l’envoyer : « Ok pour ce soir, je viens avec Camille ». Ensuite nous payons l’addition. Enfin, Florent insiste pour me payer mon repas. Il est tellement mignon, je fini par céder. Lorsque nous arrivons au camping, Maëlle m’attend de pied ferme devant ma tente. Florent me dit qu’il doit encore régler quelques trucs avec son père et téléphoner à sa mère. Il me laisse. Avec ma jumelle, nous nous installons sur nos draps de plage, sur l’herbe entre nos deux tentes. Elle commence par m’annoncer que les parents l’ont prévenu qu’ils vont téléphoner demain matin pour nous parler de la rentrée. Je sais qu’ils vont lui parler de son appartement, mais je me garde bien de lui en parler avant. Mine de rien elle me demande ensuite si j’ai passé une bonne matinée. Je lui raconte donc notre petite balade puis qu’il m’a offert le resto à la crêperie du port ce midi. Moqueuse, je lui demande comment ça se passe avec son cher Zach. Je le fais aussi pour savoir si le métis a suivi mon conseil pour la chanson.

    - Bah, dit-elle les yeux pétillants de bonheur, c’est justement de ça que je voulais te parler.

    -  Je t’écoute Ma’, qu’est-ce qui s’est passé ?

    - Il est venu me voir tout à l’heure et il m’a emmené dans la crique des amoureux. Au début je n’ai pas compris pourquoi et il m’a juste dit que sa voix raisonne mieux là-bas. Puis il a commencé à chanter une nouvelle chanson qu’il m’a dit. Mon dieu sa voix est magnifique, s’extasie-t-elle. La chanson, je veux dire le texte, est tout aussi beau. Et à la fin de la chanson, il s’est approché de moi le regard pétillant et heureux et il a délicatement posé ses lèvres sur les miennes.

    -  Comme c’est adorable, m’exclamé-je.

    - Au départ, je n’avais pas compris que les paroles étaient pour moi, j’étais trop absorbée dans la contemplation de son magnifique corps et bercée par sa voix. Je me suis bien gardée de le lui dire. Et en me remémorant les paroles, je me suis rendue compte qu’il a eu le coup de foudre le premier soir où il nous avues sur la plage quand on était avec Florent. Tu ne peux pas savoir comment je m’en veux d’avoir pu penser qu’il est comme mon connard d’ex ! C’est un amour ce mec !

    -  Je m’en doute Ma’, je me doute. Je vous souhaite plein de bonheur à tous les deux. Mais sache que c’est grâce à moi qu’il a osé te chanter la chanson. Moi, il m’en a chanté une qui s’intitule « une amie en or » et je savais très bien depuis un moment qu’il t’aimait mais vous êtes tellement têtus qu’aucun de vous deux ne voulais me croire.

    -  Toi ?! En entremetteuse ?!, me demande-t-elle étonnée.

    -  Eh oui, parce que je savais que vous êtes faits l’un pour l’autre. Et entre les confidences d’une sœur et d’un ami proche, crois-moi j’en avais des preuves que vous alliez finir ensemble.

    Nous rions puis Louise vient nous voir. Nous prenons une limonade toutes les trois avant de dîner légèrement. Puis nous décidons de ce que nous allons nous mettre pour aller en boite. Louise nous conseille de mettre le paquet pour que nos hommes nous désirent. Maëlle met sa magnifique robe noire tandis que j’opte pour un jean avec un débardeur jaune très sexy. Morgane et Debora qui passent par-là me conseillent de ne pas mettre de soutien-gorge pour rendre Flo encore plus fou. Je leur dit que ce n’est pas mon genre de faire ça. Puis Louise va vêtir sa petite robe rouge décolletée avant de revenir nous coiffer et nous maquiller. Elle est trop douée pour ça. Vers 22h, Zach arrive sur l’emplacement alors que je suis avec Debora et Morgane.

    -     Wouah ! J’en connais un qui va être séduit, t’es magnifique Camille.

    -    Merci Zach. Moi j’en connais un qui ne va pas en croire ses yeux, lui répond-je avec un clin d’œil.

    Il me regarde intrigué tandis que les filles ne semblent pas comprendre non plus. Mais lorsque Louise et Maëlle sortent de la tente de ma sœur, Zach ne peut détacher ses yeux de ma frangine. Je souris contente de voir qu’il est subjugué par la beauté et le charme de ma jumelle. Debora et Morgane partent vers la boite de nuit. Maëlle et le métis ne tardent pas non plus à y aller. Louise, elle, craint de se sentir seule face à tous ces couples. Je la rassure en lui disant que tous les mecs de la bande ne sont pas en couple. Soudainement intéressée, elle retrouve son empressement pour aller danser. Sa motivation : trouver un mec ! Florent me rejoint ensuite et nous partons tous les deux. Louise est juste devant nous. Flo m’explique qu’il a du mal à se débarrasser de ses frangins qui pestent que nous n’ayons pas décidé de faire une sortie bowling. Une fois arrivés là-bas et nos affaires mises au vestiaire ; je pars directement me déhancher sur la piste de danse alors que mon chéri part chercher à boire au bar. Après quelques danses, je le rejoins. Il est avec les autres garçons. Je trempe juste mes lèvres dans le verre de vodka-orange de mon chéri, n’ayant pas envie de boire d’alcool ce soir. Tout à coup, une chevelure attire mon attention. J’ai l’impression que je la connais. Seulement la personne à laquelle je pense, c’est impossible qu’elle soit présente ce soir, elle est mineure ! Elle se retourne et j’ai alors la confirmation que c’est bel et bien Noémie ! Mais qu’est-ce qu’elle fiche ici et surtout comment a-t-elle pu entrer ? Alors que je pose mille et une questions, la réponse m’apparaît toute crue sur un plateau.  Je vois Noémie embrasser un mec plus vieux qu’elle … Attendez, une minute ! Elle en embrasse un autre alors qu’elle sort avec Nico ! Mais qu’elle garce ! C’est officiel cette pouffiasse m’a mise hors de moi ! Je me retourne vers le bar et m’aperçois que Tristan a vu toute la scène lui aussi. Finalement après avoir embrassé mon chéri, je retourne danser. Comme je m’en doutais, le meilleur ami de Florent me suit. Il me dit ce qu’il a vu et je lui dis que j’ai vu aussi. Il se demande quoi faire. Je lui donne mon avis : à part être vigilants, on ne peut rien faire. Le dire à Nicolas le briserait et si Florent l’apprend, il fait la peau à la garce. Elle le mérite amplement mais bon je ne veux pas être complice d’un meurtre ^^ En revanche, je préviens Tristan que j’ai l’intention d’aller voir Noémie et de lui parler. C’est d’ailleurs ce que je fais dès qu’il retourne voir les garçons. Noémie est très étonnée de me voir. Elle fait l’innocente mais avec moi ça ne marche pas ! Je la mets devant le fait accompli en lui racontant tout ce que j’ai vu. Je lui propose un choix : soit elle l’avoue à Nicolas, soit, je le dis à Nicolas et à Florent. Elle me dit qu’elle va le dire à Nico mais je n’y crois pas alors j’ajoute une condition : elle a cinq jours pour le faire. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi garce ! Si j’avais su, je l’aurais dit directement à Nicolas. Mais bon, on n’a pas toujours tous les éléments pour faire nos choix et l’on fait en fonction de ce que l’on sait. Après cette soirée mouvementée, je rentre au camping en compagnie de Florent qui reste dormir avec moi. D’ailleurs, nous ne faisons pas que dormir …

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :