• L'été où ma vie a basculée (chapitre 31)

    Août 2013, 5e semaine de vacances, Mardi
     
                    Le lendemain, je me réveille vers 8h30. Morgane n'arrivant qu'à 11h30, j'ai amplement le temps. Je décide doc d'aller faire quelques longueurs avec ma jumelle. Nous nous devons de nous entretenir pour ne pas perdre nos capacités d'ici la reprise de l'entrainement de patinage début septembre. Après cinq allers-retours de la zone de baignade, nous rentrons nous doucher. Une fois prêtes, nous appelons nos parents pour prendre de leurs nouvelles. Nous raccrochons lorsque mon chéri arrive. Il est 11h20, l'heure de partir chercher Morgane à la gare. Lorsque nous y arrivons, nous regardons le tableau d'affichage des arrivées. Son train est annoncé avec dix minutes de retard. Nous retournons donc tous les trois à ma voiture. Puis ma jumelle m'annonce qu'elle stresse un peu et qu'elle préfère rester à la voiture avec Flo plutôt que de venir sur le quai de la gare avec moi. Je ne comprends pas trop vu comment elle a très bien gérer l'arrivée des trois autres hier. Du coup j'entre seule dans la gare et j'attends sur le quai que le train arrive. Puis quelques minutes s'écoulent avant que je ne vois Morgane arriver toute souriante vers moi.
    -         Salut Camille !
    -         Morgane ! ça va ?
    -         Oui et toi ? Toute seule malgré le monde qui t'entoure ?, me dit-elle en riant.
    -       Ça va très bien. Non je ne suis pas toute seule, ma frangine et mon chéri nous attendent à ma voiture.
    -         J'ai bien entendu ?
    -         Oui, oui, tu as bien entendu, dis-je en souriant.
    Je lui fais un bref résumé de l'histoire en chemin.
    -          Nous voilà, dis-je en arrivant à ma voiture. ... Morgane, je te présente Maëlle, ma jumelle et Florent, mon chéri.
    -          Salut, lui dit Florent d'une voix timide que je ne lui connais pas.
    -          Salut, lui répond Morgane en souriant, toujours pas remise de me savoir en couple, et avec lui vu son regard (je la bafferais bien pour sa réaction^^)
    -          Enchantée de te rencontrer, lui sourit Maëlle, mais on ne se serait pas déjà rencontrées quelque part, j'ai l'impression de te connaître.
    -          Moi de même, mais ça ne me dit rien.
    -          Peut-être à la patinoire, intervins-je, Morgane connaît bien Alice et Capucine.
    -          Ah sans doute, réplique Maëlle, toujours aussi peu à l'aise.
    Nous rentrons au camping dans un silence pesant. Mon chéri à côté de moi, ma sœur et Morgane à l'arrière de ma fiesta. Dans l'après-midi, après avoir installé la tente de Morgane, je vais à la plage avec ma jumelle, Sophie, Morgane et Debora. Les autres y sont surement déjà. Bien évidemment, lorsque nous descendons la dune, Hugo, cet imbécile, sort une réplique méchante à Morgane et me demande si je compte ramener des gens nouveaux tous les jours.
    -          Surtout vu leur tête, ajoute-t-il.
    Morgane qui le regardait depuis le début voit rouge. Elle se plante face à lui et lui répond que s'il n'est pas content, il n'a qu'à aller voir ailleurs ! Bon bah voilà, c'est fait, je n'ai pas besoin de mettre en garde contre le caractère explosif de Morgane ... Après cet incident, je m'allonge et bronze tout en discutant avec Sophie. Malheureusement mon chéri n'est pas avec nous ... Kevin, lui, discute avec Zach et Lucas. Ça m'aurait bien étonnée aussi qu'il ne se lie pas d'amitié avec les garçons, lui qui lit facilement des relations avec les gens. Deb et Momo sont en mode repérage de beaux mecs, pour ne pas changer. Elles me font rire toutes les deux. Elles ont l'art de les attirer puisque depuis que nous sommes arrivées, six beaux gosses sont venus leur demander leurs numéros. Etrangement, cette attitude des filles ne plait pas à Hugo, qui pourtant passe son temps à mater les filles qui passent. Léo et Nolan parviennent à cacher un peu leur ressenti, mais ils semblent aussi agacée par le comportement de Deb et Morgane. Seraient-ils jaloux ? Je quitte mes amis plus tôt pour aller rejoindre mon chéri à l'abri des regards, sur une petite plage un peu plus loin. C'est dur de se cacher, mais Flo est persuadé que Gabriel va mal le prendre. Le soir, nous nous retrouvons tous en boite sauf les frères de Florent qui n'ont pas l'âge requis pour entrer. Je me déhanche sur la piste de danse aux côtés de mon cher et tendre. Ma sœur, elle, danse, tout en matant le métis. Debora et Morgane sont toujours en mode chasse aux garçons. Elles me font rire. Le pire, c'est que j'ai comme l'impression que ce bouffon d'Hugo en pince pour Morgane. En même temps, physiquement ils iraient bien ensemble. Ils ont tous les deux les cheveux bouclés. Sophie vient me voir et me dit que Morgane a une touche en me montrant le mouton. Je soupire puis lui répond que je l'ai remarqué moi aussi. Il est presque trois heures du matin lorsque je rentre au camping, accompagnée par Florent, Maëlle, Zach, Lucas, Sophie et Kevin. Les autres restent plus longtemps.
     
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :