• Ces malheurs qui nous unissent (chapitre 9 - partie 4)

    Ces malheurs qui nous unissent (chapitre 9 - partie 4)
     
    [ [...] Elle lui explique qu'elle a dit à son frère qu'elle bossait, et que Cassandre a dit qu'elle était allée se balader seule sur la plage tandis que Quentin a dit avoir bossé chez Adrien pour un exposé avec ce dernier et Violette. Ruben la rassure. Ils raccrochent.]

     

    Un mois plus tard, alors que les cours ont repris depuis un moment déjà, c'est à nouveau l'effervescence dans la petite bande, bien que les partiels approchent pour certains. En effet samedi soir, c'est l'anniversaire d'Enzo. Pour ses 19 ans, il a invité quelques potes de la fac plus Jordan, Adrien, Cassandre évidemment, Quentin, et sa frangine. Ruben lui a dit qu'il lui laissait la maison mais qu'il ne voulait pas de débordement. Dans ses potes de la fac il y a des filles et des garçons. Cassandre n'est pas jalouse, elle les connait. La soirée se déroule dans une ambiance bonne enfant, même si certains abusent un peu côté alcool comme toujours. Pour une fois Enzo n'en fait pas parti. Vers trois heures du matin, tous sont morts de fatigue ou à cause de la boisson. Violette et Quentin sont déjà montés dans la chambre de cette dernière depuis un moment. Jordan et Adrien rentrent chez eux, Cassandre file dans la chambre de son chéri tandis que ce dernier aide ses autres potes à faire de la place dans le salon pour mettre les duvets. Cassandre n'est pas du tout fatiguée, et elle a une petite idée derrière la tête. Elle se glisse sous la couette en sous-vêtements sexy en attendant son chéri. La petite coquine ! Enzo arrive quelques minutes plus tard. Comme toujours ce dernier, se déshabille et se couche en caleçon. Cassandre a fini par s'y habituer, surtout depuis la nuit après l'anniversaire de Violette, ça ne lui pose plus aucun problème. Lorsqu'il se rend compte, de la tenue de sa chérie, il ne peut s'empêcher de sourire. Ils s'embrassent passionnément, puis s'endorment blottis l'un contre l'autre. Le lendemain, comme il l'avait promis, Ruben vient réveiller la marmaille à midi pour que tout soit propre et rangé lorsque leur mère va rentrer dans l'après-midi. Lorsqu'il entend son frère, Enzo se lève doucement sans réveiller sa princesse qui dort encore à poings fermés. Il passe devant la chambre de sa sœur et n'entend rien. Il les laisse dormir. Dans le salon, tous sont entrain d'émerger avec plus ou moins de facilités. Ruben attend bien sagement que tout le monde soit réveillé pour organiser le rangement. Enzo le trouve dans la cuisine.
    -          Salut p'tit frère, ça va ?, lui lance Ruben connaissant par cœur les lendemains de soirée de son frangin.
    -          Nickel ! Non, merci dit-il face au doliprane que lui tend Ruben.
    -          Quoi ?
    -        Ah, ah, ah ! ça t'étonne Ruben ? Et bien figure toi que je n'ai quasiment rien bu hier soir. Finalement, Vio a raison, on est bien mieux le lendemain, et ça n'empêche pas de s'amuser.
    -          Je suis en plein rêve, s'esclaffe Ruben.
    -          Ne te moque pas !
    Au même moment, les potes d'Enzo se lèvent. Eux par contre, ils ne sont pas aussi frais qu'Enzo ! Ruben se marre.
    -          Aller les petits, au rangement maintenant !
    -       T'inquiète Ruben, tu me connais le rangement, je suis toujours sérieux, maman n'a jamais rien eu à me reprocher.
    -          Je sais. Aller tout le monde s'y met !
    Au bout d'un moment, Ruben s'aperçoit qu'il manque du monde.
    -          Enzo ?
    -          Oui ?
    -          Il ne manque personne là par hasard, demande-t-il moqueur
    -          Bah Jordan et Adrien sont rentrés chez eux hier soir, enfin à 3 heures quoi.
    -          Et ?, le questionne Ruben pas dupe.
    -          Bah quoi ?, demande Enzo d'une voix innocente.
    -          Ne me prend pas pour un con, réplique Ruben en souriant.
    -          Ah j'oubliais, y a encore trois marmottes là-haut, mais je t'en supplie laisse les tranquille.
    -          Ne t'inquiète pas p'tit frère, finit de ranger.
    -          Ok.
    -          Au fait ? ça m'inquiète, Quentin à dormi avec Vio ?
    -          Bah sans doute, en même temps ils sortent ensemble, ça parait logique.
    -          Et tu ne t'inquiètes pas pour ta sœur ? Toi qui la protège tout le temps !
    -          Bah non. Elle sort avec Quentin, pas avec un malade mental. Et puis c'est toi qui la protège, pas moi !
    -          T'es pas mieux que moi sur ce point là Enzo. On est d'accord, c'est Quentin, mais t'es bien placé pour savoir qu'avec l'alcool on fait n'importe quoi ?
    -          Et alors ?
    -          Je ne crois pas que Quentin soit du genre à ne rien boire comme Vio.
    -          Erreur ! Lorsqu'il est en soirée avec elle il ne boit pas une goutte d'alcool. Quand elle n'est pas là il boit un peu mais pas grand-chose. Il n'est pas comme moi, ou pire Adrien et Jordan. Alors ne t'inquiète pas.
    Ils finissent de ranger. Vers 13h30, tout est propre et les potes d'Enzo s'en vont. Au même moment, Cassandre émerge enfin et descend dans la cuisine toute endormie.
    -          Tient, voilà la première marmotte, lance Ruben en la voyant.
    -          Mon amour fait pas attention à lui, lui chuchote Enzo avant de l'embrasser. T'as bien dormi ?
    -          Oui, sauf à la fin, ça faisait un vide dans le lit quand tu t'es levé.
    -          Tu m'as entendu ?
    -          Vaguement.
    Enzo et Cassandre retourne à l'étage. Cassandre se dirige vers la salle de bain avec ses affaires pour prendre une douche pour finir de se réveiller. Enzo ferme la porte de sa chambre, et la suit. Elle sursaute lorsqu'elle s'en aperçoit alors qu'il ferme la porte derrière eux.
    -          Ma princesse, je peux prendre ma douche avec toi ?, demande-t-il avec sa douce voix.
    -          Mnm, fait elle en réfléchissant, si tu veux.
    Ils entrent tous les deux dans la douche après s'être déshabillé. Cass est tendue, c'est la première fois qu'ils se retrouvent nus tous les deux dans une pièce éclairée. Mais la tension s'évapore alors qu'ils se caressent mutuellement avec la mousse du gel douche. Ils s'embrassent avec passion. Cassandre sent le désir monter en elle.  Enzo aussi. Tout à coup, il se dit merde, parce qu'il n'a pas pensé à la capote.
    -          Cass, dit-il avec une voix enrouée par le désir.
    -          Oui mon amour ?
    -          Tu prends la pilule ?
    -          Oui, pourquoi ?
    -          Je n'ai pas de capote et j'ai très envie de toi.
    -          On s'en fou, moi aussi j'ai très envie de toi, mon ange, murmure-t-elle d'une voix sensuelle.
    Elle passe ses jambes autour de la taille de son chéri. Alors qu'il accélère ses va-et vient, elle se retient de gémir pour ne pas qu'on les entende. Enzo s'en aperçoit et lui sourit. Après ils s'assoient enlacés dans la douche en laissant l'eau tiède couler sur eux, alors qu'ils se dévorent du regard. Puis ils sortent de la douche. Alors qu'ils se sèchent, leurs regards se croisent. Sans une parole, ils se comprennent. Ils s'allongent tous les deux au sol et refont encore une fois l'amour. Pendant ce temps, Quentin et Violette se réveillent et descendent dans la cuisine.
    -          Tient, voilà les marmottes 2 et 3, dit-il en riant.
    -          C'est qui la première ?, demande Quentin.
    -          Ta sœur.
    -          Ah. Et elle est où là ?
    -          Là-haut avec Enzo. Pendant que les marmottes dormaient, Enzo et ses potes ont tout rangé. Violette, tu vas t'habiller après, maman rentre vers 17 heures.
    -          D'accord, dit-elle en finissant son verre de jus d'orange, avant d'embrasser son chéri et de retourner à l'étage.
    Vers 16h30, Quentin et Cassandre retournent chez eux. Pauline leur ouvre la porte et leur annonce que Nathaniel vient manger et qu'il partira de la maison directement pour aller bosser le lendemain matin. Le repas se déroule dans la bonne humeur. Vers 23h30, Cassandre sort de sa chambre. Elle croise Quentin.
    -          Quentin, Nath' est dans sa chambre ?
    -          Oui pourquoi ? Tu vas où là ?
    -          Je vais chez mon chéri, répond-t-elle en souriant de toutes ses dents.
    -          Je comprends mieux ta question. Par contre Pauline est dans le salon. Moi je vais appeler Violette, déclare Quentin, déçu, lui aussi de ne pas pouvoir passer la soirée avec sa copine.
    -          Ok. À demain, p'tit frère.
    Quentin est triste, mais il sait bien que Pauline ne le laissera pas sortir alors qu'il a cours demain et Ruben n'autorisera pas Violette non plus. Cassandre, elle, n'a exceptionnellement pas cours, tout comme Enzo. Lorsqu'elle arrive chez son chéri, il est dans la cuisine avec son frère.
    -          Ma princesse, dit-il en ouvrant la porte.
    -          Mon amour, chuchote Cassandre en voyant Ruben qui s'approche.
    -          Je vais me coucher moi, déclare Ruben. Enzo fait gaffe que maman ne s'en rende pas compte.
    -          T'inquiète, je gère. Il embrasse Cassandre.
    Ils montent eux aussi à l'étage et s'enferment à clé dans la chambre d'Enzo. Après quelques ébats amoureux, ils s'endorment paisiblement. Le lendemain matin, la maman d'Enzo part au travail vers 7h. Sitôt qu'elle a fermé la porte, Enzo et Cassandre se réveillent. Ils se lèvent et descendent prendre leur petit déjeuner en même temps que Violette. Cette dernière a cours à 8h, tout comme Quentin, qui prend son petit déjeuner avec Pauline. Nathaniel est quant à lui déjà parti. À midi, Enzo prépare à manger. Cassandre l'aide. Quand tout est prêt, ils appellent Ruben.
    -          Mangez sans moi, je mangerai plus tard.
    -          Ok, je te laisserai tout de prêt dans le micro-onde. Mais t'as tord de vouloir manger tout seul.
    -          Je ne veux pas déranger, réplique Ruben à moitié énervé que son frangin insiste.
    -          Tu ne déranges absolument pas, lui répond Cassandre.
    -          Laisse-le, lui dit Enzo, il est jaloux de voir que je passe ma journée avec toi alors que Pauline travaille.
    -          Ah mais faut pas qu'il s'inquiète, elle ne travaille pas cet après-midi et veut lui faire une surprise en passant l'après-midi avec lui.
    -          C'est bien ta sœur ça, ne rien lui dire pour faire une surprise pendant qu'il se morfond.
    Les amoureux retournent dans la chambre d'Enzo. Ruben descend manger. Vers 14 heures, Pauline frappe à la porte de la maison. Cassandre et Enzo se taisent pour écouter la réaction de Ruben. Il explose de joie. Environ deux heures plus tard, alors que Cassandre et Enzo regardent un dvd dans la chambre de ce dernier, Ruben et Pauline discutent tranquillement dans le salon, tendrement enlacés. Tout à coup, quelqu'un frappe à la porte. Persuadé que c'est sa petite sœur qui a oublié ses clés, il dit d'entrer vu que la porte n'est pas fermée à clé. Grosse erreur ! C'est ...
     
     
     
    LE PETIT MOT DE L'AUTEUR :
    Voilà pour la quatrième partie de ce long chapitre. J'espère qu'il vous a plu. je sais qu'il est plus court que les autres mais j'ai été obligée de coupée à cet endroit là pour garder le suspens !!
     
    Votre avis sur :
    - le passage sur l'anniversaire d'Enzo ?
    - le lendemain et l'arrivée de Ruben qui organise le rangement ?
    - le passage Enzo-Cassandre dans la salle de bain ?
    - le soir quand Cassandre retourne chez Enzo ? et toute la journée qui suit ? le comportement de Ruben le midi ?
    - qui arrive à la fin ?
     
    Dans la prochaine partie il y aura beaucoup d'action !!!! : vous allez découvrir qui arrive, et surtout sa réaction ! je vous en dis pas plus.
     
     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :