• Ces malheurs qui nous unissent (chapitre 5 - partie 2)

    [[...]je n'ai rien dit, s'excuse Cassandre. ... Heu, reprend-t-elle, y a quand même un léger problème ... ]
     
     

    -          Comme ?, demande Ambre qui ne comprend pas pourquoi Cassandre est si réticente à fêter leur bac.
    -          Nath' m'a dit qu'il passait voir Ruben cet après-midi ...
    -          Aie !, s'exclame Enzo, si mon frère approuve mon idée de fêter le bac avec du champagne, je doute que Nathaniel soit du même avis. On se demande comment ils font pour s'entendre ces deux-là.
    -          Et on fait quoi du coup ?, s'inquiète Quentin.
    -          J'ai une idée, s'exclame Cassandre, sous le regard étonné de tous.
    Son idée, est d'appeler son grand-frère. Elle compose son numéro, met le haut parleur et fait signe à ses amis de se taire.
    -          Allo Nath' ?
    -          Oui, Cassandre, alors ce bac ?
    -          Mention très bien ! Et Quentin a eu de super notes en sciences et français.
    -          Bravo à tous les deux.
    -          Justement, pour ce soir, histoire qu'on fête ça dignement, tu ne pourrais pas nous faire ta fameuse recette que t'as rapportée de Sicile ?
    -          Eh bien pourquoi pas, ... C'est juste que c'est long à préparer et je ne suis pas à la maison, je suis chez Ruben.
    -          Ah, répond Cassandre triste alors qu'elle entend son grand-frère demander à Ruben s'ils peuvent remettre à plus tard la sortie qu'ils avaient prévue.
    -          Cassandre, c'est bon je vais vous faire ça. L'idée de cuisiner ce merveilleux plat pour ton bac me fait plaisir. Allez, je rentre à la maison et je me mets au boulot. Préviens Quentin, et aussi Pauline, que ce soir on mange à 19h30.
    -          Ok. Merci Nath', s'écrie Cassandre joyeuse avant de raccrocher.
    Elle s'adresse aux autres.
    -          Et voilà ! Maintenant il n'y a plus qu'à attendre un peu que mon frère parte.
    -          Bien joué Cass, je n'y aurais pas pensé, la félicite Quentin.
    Une demi-heure plus tard, ils arrivent chez Enzo. Nathaniel est parti depuis vingt minutes. Et, à leur grande surprise, Ruben les attends assis à la table de la cuisine. En, entrant, Enzo hurle à l'attention de son frère.
    -           Ruben ! Fait péter le champagne t'as des génies devant toi !
    Ils entrent tous dans la cuisine. Ruben sourit.
    -          Tiens voilà la « minie-Pauline » !
    -          Ruben, t'arrête avec ça !, s'emporte Quentin, pourquoi tu sors ça à chaque fois que tu la vois ?
    -          Quentin, prend exemple sur ton frère soit plus calme. Si je dis ça c'est parce appeler Nathaniel pour lui demander gentiment et implicitement de partir, c'est digne d'une ruse de Pauline.
    -          Ah parce que bien sur t'as deviné ça toi ?, s'énerve Cassandre.
    -          Eh oui ! Bon aller asseyez-vous au salon, je vais chercher trois bouteilles de champagne de façon à ce que tout le monde en ait deux verres. Vous pouvez dire à Violette de descendre ?
    -          Ok, je lui dis, répond Enzo en montant les marches vers la chambre de sa s½ur.
    Un quart d'heure plus tard, tous sont assis dans le salon autours d'un verre de champagne. Cassandre prend deux verres comme son frère, mais les autres, sauf Violette en prennent plusieurs. La petite s½ur d'Enzo n'en prend qu'un demi verre, peu habituée à boire une boisson alcoolisée contrairement à ses frangins qui ont une bonne descente ! Vers 18 heures, quelqu'un sonne à la porte. Ruben va ouvrir, et, en découvrant Pauline sur le pas de la porte, il s'exclame :
    -          Tiens, bah après la minie, voilà la vraie !
    Alors que Pauline lui fait signe d'être discret sur sa présence, pensant que Violette ou Enzo pourraient entendre, Quentin et Cassandre se regardent en se demandant ce que leur s½ur vient faire chez Ruben, vu que Cassandre ne lui a pas dit où elle était. Au moment où Pauline arrive dans le salon, elle manque d'avoir une attaque en voyant tous ceux qui sont présents dans la pièce. Et surtout en voyant les bouteilles sur la table basse.
    -          T'en veux une, dit Quentin en montrant la coupe qu'il reste à sa s½ur.
    -          Non mais dites-moi que je rêve ! Ruben tu ne crois pas que t'abuses un peu là ?
    -          Oh, Pauline, c'est bon, concernant la leçon de morale Cass s'en ait déjà chargée mais finalement on a réussi à la dérider, c'est même elle qui a trouvé comment faire pour que Nathaniel parte et qu'on puisse venir, dit Enzo.
    -          Y a pas de doute, t'es bien le p'tit frère de Ruben toi ! Violette ne prend pas exemple sur ces deux-là ... poursuit Pauline en se dandinant, mal à l'aise.
    -          Bon on va peut-être y aller, dit Cassandre voyant bien que sa s½ur est mal à l'aise.
    -          Bonne idée, relève Pauline, Quentin tu viens ?
    -          J'arrive.
    Discrètement, Cassandre glisse à sa s½ur en chuchotant « Solidarité féminine ». Pauline lui répond par un sourire forcé. Ils sortent de la maison et se dirigent vers chez eux. Lorsqu'ils arrivent, Nathaniel les accueils. Il a fini de tout préparer pour le diner. Il a même mit la table. Les trois autres montent dans leurs chambres poser leurs affaires avant de manger. Discrètement Pauline leur dit qu'elle les couvre quand à leur petite activité chez Ruben. Quentin est soulagé, Cassandre, elle, s'en contre fiche, elle veut surtout savoir pourquoi sa s½ur a rappliqué chez Ruben, bien qu'elle en ait une petite idée. Le repas se déroule dans la bonne humeur. À la fin du repas, Nathaniel sort une bouteille de champagne du frigo. Cassandre et Quentin rigolent en voyant la tête de Pauline. Cette dernière a promis de ne rien dire à Nathaniel mais en même temps elle n'a pas envie que son petit frère et sa petite s½ur prennent deux verres d'alcool de plus dans la journée. Coincée, elle ne dit rien. Vers minuit, alors qu'ils vont tous se coucher, Cassandre suit sa s½ur jusque dans sa chambre pour tenter d'en savoir plus sur son arrivée chez Ruben. Mais c'est peu fructueux !
    -          Alors Pauline, on peut savoir pourquoi tu as débarqué chez Ruben à l'improviste, et pourquoi tu étais mal à l'aise ?, demande Cassandre sans parvenir à cacher son immense curiosité.
    -          Écoute Cass, je n'ai pas envie d'en parler.
    -          Pauline ! Je ne suis pas une gamine ! Pourquoi tu ne veux pas me dire pourquoi tu as débarqué chez Ruben tout à l'heure ?, s'impatiente Cassandre.
    Pour seule réponse, Pauline baisse la tête.
    -          C'est bon, j'ai compris, réplique Cassandre, mes doutes sont visiblement vrais.
    -          Quels doutes Cass ?, demande Pauline inquiète que sa petite s½ur ait deviné quelque chose.
    -          Rien, moi non plus je n'en dirais pas plus !, réplique Cassandre avant de quitter la pièce.
    Mais qu'a découvert Cassandre ? Que cache Pauline ? Quelques instants plus tard, alors que Cassandre allait se coucher, quelque chose frappe à la fenêtre de sa chambre.
     
     
      
    UN PETIT MOT DE L'AUTEUR :
    Mais de quelles cachoteries s'agit-il ? Et qu'est-ce qui a frappé à la fenêtre de la chambre de Cassandre ? Mystère, réponse dans la suite de ce cinquième chapitre.
    Quelques petites questions, vous en pensez quoi de :
    - La ruse de Cassandre pour aller chez Enzo et virer son grand-frère ?
    - Ruben qui recommence avec son "minie-pauline" ?
    - La réaction de Pauline lorsqu'elle voit tout le monde chez Ruben, qui plus est avec du champagne sur la table et aussi pourquoi elle est mal à l'aise ? des idées sur le pourquoi elle est venue ?
    - Du secret de cache Pauline ? Une idée ?
    En attendant, n"hésitez pas à commenter, à donner vos idées ou vos pronostics pour la suite, qui sait si je ne trouverai pas l'idée bonne au point de m'en servir !?
    Et une dernière petite chose, je sèche pour le titre de ma fiction alors n'hésitez pas à me faire part de vos idées.
     
    Bonne lecture à tous !! , et merci de me lire :)

  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Mars 2013 à 17:36
    A trop cool et je me demande ce qui a frappé a la fenêtre
    2
    Dimanche 3 Mars 2013 à 20:23
    ah bé bien évidemment qu'il m'a plu ^^
    3
    Mercredi 6 Mars 2013 à 19:35
    Lalalalalalalalalalalalalalalalalalalalala (zero inspiration de commentaire désolé au moin sa change de d'habitude)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :