• Ces malheurs qui nous unissent (chapitre 5 - partie 1)

    [ [...] Cassandre s'apaise dans les bras de son chéri. La fin du mois de juin arrive vite. ]

     

    Le début du mois de juillet arrive. Vacances, job d'été, soirées, après-midi plage, ... l'été est source de nombreuses péripéties, et de nombreux rebondissements, notamment au niveau du c½ur. C'est difficile à croire, mais que ça soit dans la tête de Cassandre, ou de ses frères et de sa s½ur, le décès des parents semble enterré profond, quasiment oublié ! Dans la maison, tout à changer. Cassandre a refait la déco de sa chambre. Adieu la déco de petite fille ! Elle a profité de ce changement pour faire de sa chambre, un cocon de jeune fille. Désormais les murs de sa chambre sont taupe et chocolat. Les rideaux de sa fenêtre sont fuchsia, tout comme les coussins qui ornent son lit. Les cadres accrochés au mur, sont de la même couleur que les rideaux, et contiennent des photos souvenir avec ses frères et sa s½ur. Son bureau est chocolat et rose en bois et verre teinté. Son ordinateur portable est rose. En ce qui concerne la chambre de son petit frère, ce dernier a décidé de la re-décorer dans les tons bleus. Pauline, elle, qui a décidé de laisser tomber son appartement à Auray pour revenir vivre à Locmariaquer, a optée pour une chambre dans les tons de la nature : vert pâle, beige, ... Quand à Nathaniel qui, a conservé son appartement à Auray, il a une chambre dans les tons gris avec des accessoires aux couleurs de l'Italie et de la Sicile. La chambre des parents s'est vue aménagée en salle de sport. Surtout pour Quentin qui est fan de sport et pour Pauline qui considère le sport quotidien comme nécessaire à une bonne santé. Dans le séjour, ils ont décidé de faire un style très urbain au niveau de la déco. Côté aménagement, ils ont divisé la pièce en deux : un coin pour manger un autre pour se détendre avec un grand home-cinéma. La cuisine et les autres pièces de la maison, ont, elles aussi changées mais de façon moins spectaculaire. Dès le lundi, Cassandre et Quentin cherchent du travail pour l'été. Ils se voient proposer, grâce à leur BAFA, un poste d'animateur au centre de loisirs de Locmariaquer qui est une antenne d'Auray. Ils acceptent tout de suite. Ils y travailleront tous les lundis, mardis, mercredi et jeudi de 7h30 à 18h30. Et ce du 16 juillet au 16 août. Pour un salaire de neuf euros de l'heure, ce qui est tout à fait honorable. Pauline, elle, y travaillera aussi mais uniquement le mercredi, sur les mêmes horaires, du 11 juillet au 29 août. En plus elle a trouvé un remplacement le mardi du 10 juillet au 28 août dans la boite qui va l'employer à partir du 3 septembre. Leurs amis aussi on trouvé des petits jobs d'été. Enzo, Jordan et Adrien, vont aider au centre nautique les lundis et mardi, de 10h à 15h, pour la petite somme de trois euros de l'heure. Ils vont faire cela du 16 juillet au 14 août. En plus, ils vont travailler à la boutique de la plage qui vend des articles de plage, des vêtements et des articles de sport nautique, le mercredi et le jeudi, sur les mêmes semaines. Cette fois-ci pour une somme plus généreuse de neuf euros de l'heure pour Enzo et Jordan, et de 6.50¤ de l'heure pour Adrien qui n'est pas majeur. Ils travailleront de 9h à 20h avec une heure de coupure le midi. Ambre, elle a trouvé un emploi de vendeuse dans une boutique de fringues du centre-ville. De 9h à 19h, avec une pause d'une heure le midi, pour neuf euro de l'heure. Du lundi au mercredi pendant quatre semaines. Quand à Violette, elle a été recrutée par la mairie pour donner des cours de dessin à des enfants et des personnes âgées. Elle donnera six cours par semaine, d'une durée de deux heures chacun, et gagnera 15 euros par cours donné. Tout cela entre le 16 juillet et le 19 août.  Mais avant toutes ces réjouissances, un évènement de masse arrive : les résultats du bac et des épreuves anticipées du bac. Exceptionnellement, les résultats des épreuves anticipées tombent le même jour que le bac. Cette année c'est le mercredi 4 juillet. À deux heures moins le quart, Cassandre, Ambre, Quentin, Adrien, Jordan et Enzo se retrouvent devant les grilles du lycée, heure à laquelle les résultats doivent être affichés. À 14 heures tapantes, le concierge ouvre et les jeunes s'élancent vers les panneaux qui sont disposés dans le grand hall. Tandis que Quentin et Adrien se dirigent vers les panneaux de droite, les autres vont à gauche. Cassandre est la première à voir son nom. Elle hurle de joie en voyant le résultat : elle a eu la mention très bien ! Elle n'en revient pas, ses amis non plus.  Enzo et Jordan, eux ont eu la mention bien et Ambre, assez bien. De leurs côté les ex-premières sont eux aussi contents d'eux. Et ils peuvent ! Quentin a eu 17 en sciences et 15 en français. Adrien, lui a eu 15 en sciences et 16 en français. S'ils continuent ainsi, ils peuvent espérer une bonne moyenne l'an prochain. Les ex-terminales, eux se dirigent vers leur professeur principal qui est en possession de leurs moyennes générales. Le détail arrivant par la poste. Verdict : 16.4 pour Cassandre, 15.8 pour Enzo, 15.75 pour Jordan, et 13.9 pour Ambre. Cette dernière est un peu déçue. Jordan propose qu'ils aillent tous chez lui pour fêter leur réussite, mais son petit frère lui rappelle que leurs parents sont en congés. Enzo se marre en entendant ça. Car il sait comment les parents des deux frères sont stricts. Ce qui d'ailleurs ne les empêche pas de faire des conneries, mais bon ...
    -          En somme, si vous voulez fêter votre bac ou vos épreuves anticipées au coca on va chez Jordan, sinon on va chez moi, déclare Enzo en riant, ce qui ne fait pas plaisir à Adrien.
    -          C'est bon Enzo, te fous pas de nous !
    -          Eh, Adrien, déstresse, ce n'est pas une critique mais une constatation, s'explique Enzo, qu'est-ce que tu as à prendre la mouche ?
    -          Rien.
    -          Ok, alors on va où ?, demande Jordan.
    -          Ben chez Enzo, quelle question, lui répond Quentin.
    -          Oh ! Quentin, tu ne crois pas que t'abuses un peu là de dire ça comme une évidence !, s'emporte Cassandre.
    -          Eh, Cass, laisse-le un peu tranquille, intervient Enzo, ce n'est pas un peu de champagne qui va le rendre saoul, et encore moins accro à l'alcool. Demande à Adrien combien de cuites il a pris en un an ?
    L'intéressé se fait tout petit tandis que Quentin remercie Enzo du regard d'avoir pris sa défense. Pour que Cassandre se détende, discrètement Jordan passe une main dans son dos. Effet escompté !
    -          C'est bon, je n'ai rien dit, s'excuse Cassandre. ... Heu, reprend-t-elle, y a quand même un léger problème ...
     
     
     
    UN PETIT MOT DE L'AUTEUR :

    Et voilà pour le début de ce cinquième chapitre !! Mais quel est ce léger problème ? Réponse dans la suite de ce chapitre.
    En attendant, n"hésitez pas à commenter, à donner vos pronostics pour la suite. Et une dernière petite chose, je sèche pour le titre de ma fiction alors n'hésitez pas à me faire part de vos idées.
     
    Pour avoir la suite il faut 5 kifs et ou coms' de personnes différentes et sans compter mes réponses


    Bonne lecture à tous et merci de me lire :)
     

  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Février 2013 à 20:48
    J'attends vos avis, vos impressions. quel est le léger problème ?
    2
    Jeudi 21 Février 2013 à 11:59
    Bisou !!! Hihihi même au sénégal je lis tes chapitres ! Avec moi ils font le tour du monde (Merci à l'inventeur du cyber café) Bref c'est super comme d'hab, par contre évite de faire de trop long texte sans parole, enfin moi perso j'aime pas trop y'a pas beaucoup de dynamique ou alors glisse deux trois phrase =) Bonnne vacances j'essaye de t'envoyer du soleil !
    3
    Jeudi 21 Février 2013 à 12:00
    Fichier pièce jointe : soleil
    Le fichier est trop gros pour être envoyer. Merci de votre compréhension
    4
    Dimanche 24 Février 2013 à 21:20
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :