• Ces malheurs qui nous unissent (chapitre 3 - partie 4/4)

    Ces malheurs qui nous unissent (chapitre 3 - partie 4/4)
     
    [[...] Cassandre ne répond pas. Elle pense même à ce moment-là que Jordan a une jolie voix. Puis elle chasse cette idée aussi vite qu'elle lui est venue ! Cassandre aurait-elle un faible pour Jordan ? ]
     
     
    -          Et Ambre est d'accord pour venir travailler ici, continue Enzo.
    Cassandre ne répond toujours pas. Ils continuent chacun leur tour à dire des paroles douces et réconfortantes. Une sorte de challenge commence entre les deux amis : à celui qui réussira à la faire parler en premier. Violette les observe depuis le couloir. Finalement c'est Enzo qui « gagne », Cassandre répond enfin à la suite d'une de ses phrases.
    -          C'est gentil les garçons de me réconforter. D'accord pour demain, après tout ça va me changer les idées.
    Les deux amis recommencent à parler chacun leur tour. Cette fois-ci Violette intervient.
    -          Oh, oh ! Enzo ! Jordan ! Vous ne croyez pas que vous l'étouffée un peu avec toutes vos attentions ?
    -          Ah Vio, t'es là !, s'exclame Enzo, comme s'il était pris en flagrant délit.
    Violette explose de rire. La tête de Jordan n'est guère mieux.
    -          Eh, p'tite s½ur pourquoi tu rigoles ainsi ?, demande Enzo.
    -          Ta tête, Enzo, ta tête ! Et Jordan t'es pas mieux ! Allez, oust ! Nous on dort maintenant.
    Les garçons sortent de la chambre en riant.
    -          Ah Jordan, Adrien t'attend depuis dix minutes pour rentrer. Il est dans le salon avec Quentin et Ruben.
    -          Merci pour l'info Violette, dit-il avec un grand sourire.
    Sourire, d'ailleurs qui n'échappe pas à Enzo. Lorsque Jordan descend, Quentin lui demande si sa s½ur à accepter de travailler le lendemain.
    -          Oui, t'inquiète Quentin, elle a accepté. Et comme Ambre vient aussi on pourra bien avancer tous les quatre.
    Adrien, en entendant le prénom d'Ambre devient rouge tomate. Quentin et Jordan qui savent très bien qu'il a un faible pour elle, explosent de rire. Bientôt suivi par Ruben.
    -          T'es grillé, mec, lui lance Quentin entre deux éclats de rire.
    Quelques minutes plus tard, Jordan et Adrien, partent. Ruben file se coucher pendant que Quentin appelle son grand frère. Enzo, lui prépare la banquette bz dans sa chambre pour Quentin. Ce dernier reste longtemps au téléphone avec Nathaniel qui lui explique que c'est lui qui aura sa garde et celle de Cassandre jusqu'à leur 18 ans et qu'après ils pourront choisir. Nathaniel, rassure son petit frère, prend des nouvelles de Cassandre puis ils raccrochent. Une heure plus tard, Violette qui ne dort toujours pas entend des sanglots qui proviennent du rez-de-chaussée. Intriguée, elle se lève et descend à pas de loup. Dans la cuisine, elle découvre Quentin, assis à la table, la tête dans ses mains en train de sangloter. Elle s'assoit à côté de lui. Lui parle doucement pour qu'il cesse de pleurer, comme elle a fait quelques heures plus tôt avec Cassandre. A son grand étonnement, Quentin, arrête de pleurer très rapidement. Il semble gêné et à la fois content. Gêné, parce que quelqu'un l'a vu pleurer et content parce que quelqu'un est venu le réconforter.
    -          Alors ça va mieux, chuchote Violette.
    -          Bof. Violette tu me promets de ne rien dire à personne ?
    -          Bien sûr, mais pourquoi ?
    -          Je n'ai pas le droit de pleurer moi, Cass elle peut mais pas moi.
    -          Quentin, c'est quoi ces histoires ? Ce n'est pas une histoire de fille ou de garçon, tu viens de perdre tes parents d'une façon soudaine et tragique alors que t'as même pas 18 ans, c'est normal de pleurer. Allez, va te coucher, Enzo doit se demander ce que tu fabriques.
    -          J'y vais, dit-il en se levant.
    Ils montent l'escalier tous les deux et se disent bonne nuit sur le palier. Cassandre qui s'est réveillée, les observe depuis la porte de la chambre, en souriant. « Ils ont l'air de bien s'entendre les deux-là » pense-t-elle.
    -          Ah t'es réveillée Cassandre ?, s'étonne Violette en retournant se coucher.
    -          Oui, je t'ai entendue réconforter mon frère en bas. C'est gentil à toi.
    Violette rougi.
    -          Oh, ce n'est rien tu sais, ça me fait plaisir d'aider les autres.
    -          Respire Violette t'es toute rouge, se moque gentiment Cassandre.
    -          Ah bon ?, fait l'intéressée gênée.
    -          Déstresse Violette. ... Tout à l'heure quand t'étais en bas, j'observais ta chambre, elle est magnifique. Tous ces dessins et toutes ces fleurs c'est sublime.
    -          Merci, dit Violette avant de bailler, je me recouche moi.
    -          Moi aussi, bonne nuit Violette, répond Cassandre.
    Le lendemain matin, les deux filles se réveillent vers 9h30. Elles se préparent puis descendent prendre leur petit déjeuner. Lorsqu'elles arrivent dans la cuisine, Enzo et Quentin sont attablés en silence devant leur café et leurs tartines. Lorsqu'elles les voient, les deux filles rougissent et tournent la tête. Quentin et Enzo explosent de rire.
    -          Oh, les filles, pas la peine d'en faire tout un plat, s'exclame Enzo.
    -          Si, répondent les deux filles à l'unisson.
    -          Promis Violette, la prochaine fois je mets un tee-shirt en me levant, continue Quentin hilare.
    -          Ah bah t'es de bonne humeur toi ce matin, réplique Cassandre à son frère d'un ton de reproche.
    -          Oh Cass, t'arrête d'en vouloir à la terre entière, dit calmement Enzo, et moi aussi la prochaine fois je te promets de penser à mettre un tee-shirt en me levant.
    Les garçons sortent de la cuisine et laissent les filles manger tranquillement. Dans l'après-midi, Enzo, Cassandre, Jordan et Ambre travaillent pour leur exposé dans le séjour. Pendant ce temps, Ruben et Nathaniel discutent dans la chambre de Ruben, par rapport aux lettres des parents. Nathaniel a lu les siennes et est encore très choqué. Il ne sait pas comment vont réagir Cassandre et Quentin. Ce qui le rassure c'est que Pauline est moins surprise que lui, alors il se dit que son étonnement vient du fait qu'il a été absent pendant un an. Ruben approuve son raisonnement. Dans le séjour, après deux bonnes heures de travail acharné, les quatre jeunes ont bouclé leur exposé. Ambre décide de rentrer chez elle. Lorsqu'elle se retrouve seule avec les deux garçons, Cassandre panique.
    -          Cass, ça va ?, s'inquiète Jordan.
    -          Cass j'espère que ce n'est pas à cause de ce matin, continue Enzo, qui pense, à raison d'ailleurs, que ça a un rapport avec l'incident du p'tit déjeuner.
    -          Il s'est passé quoi ce matin, demande Jordan.
    Cassandre jette un regard noir à Enzo du genre « tu lui dis et t'es mort ». Les deux garçons montent dans la chambre d'Enzo. Pendant ce temps, Nathaniel et Ruben arrivent dans le séjour, suivi de Quentin. Nathaniel donne les lettres. Quelques minutes plus tard, à son grand étonnement, Cassandre et Quentin semblent le prendre encore mieux que Pauline. Il se rend alors compte que l'ambiance était vraiment mauvaise chez lui l'année passée. Dans les lettres les parents, expliquent qu'ils en avaient marre de leur vie. Ils disent que ce n'est pas de la faute de leurs enfants, bien qu'ils avouent avoir toujours regretté la naissance de Cassandre et de Quentin. Ces derniers sont heureux de le savoir enfin, bien qu'ils l'aient deviné. On apprend aussi que leur suicide était programmé depuis longtemps et que lors des accidents de voiture, ils avaient prévus de se tuer. Vu l'échec, ils ont décidé une méthode plus radicale. Sur celle de Cassandre ils ont rajouté « voilà l'explication à notre « voyage d'affaire » qu'on a évoqué l'autre jour ». Cassandre explique pourquoi ils ont mis ça à Nathaniel, Quentin et Ruben. Au même moment, Pauline arrive. Elle dit bonjour à Cassandre, à Quentin puis à Ruben. Avec un clin d'½il pour ce dernier, ce qui n'échappe pas à Quentin. Pendant ce temps, là-haut, Enzo raconte à Jordan ce qu'il appelle l'incident du p'tit-dej !
    -          Violette, ça ne m'étonne pas, commente Jordan, mais Cass ... à moins que ça ne soit un signe, dit-il en regardant Enzo d'un air malicieux.
    -          Arrête Jordan ! Tu rêves là. Il n'y a aucun signe. Cass, elle ne tourne pas rond en ce moment et ça se comprend, un point c'est tout.
    -          Enzo, tu prends encore sa défense, se moque gentiment Jordan.
    -          Désolé, mec, se rappelle alors Enzo.
    -          Tranquille Enzo, réplique Jordan, je te la laisse Cass.
    -          Mais je croyais que ...
    -          Amitié, mec, amitié, j'en suis sûr maintenant.
    -          T'as de la chance, moi je ne sais pas ...
    Bien évidement la soirée surprise prévue pour les 17 ans de Quentin est annulée. Le lundi matin, en signe de soutien, l'école (le collège et le lycée) a décidé de ne pas assurer les cours afin que professeurs, élèves et membres du personnel puissent aller aux obsèques des parents de Nathaniel, Pauline (qui sont des anciens élèves) et Cassandre et Quentin. De nombreux parents sont aussi présents. La nouvelle a vite fait le tour dans la petite ville de Locmariaquer. Les quatre frères et s½urs sont surpris de tout ce monde. A l'issue de la cérémonie, ils remercient tout le monde. Le lundi après-midi, Cassandre et Quentin, sont dispensés de cours. Ils ne reprennent que le lendemain matin. Pauline, elle, est en période de révision. Elle parvient non sans mal à se concentrer. Elle n'a pas le choix, elle doit réussir son examen car elle ne pourra redoubler son année faute de moyens.
             Deux semaines ce sont passées depuis les obsèques. Nous sommes à la fin du mois de mai, et, c'est la dernière semaine de cours avant les examens de fin d'année. Ensuite ils auront deux semaines pour réviser. Cassandre passe son bac ES comme Ambre, Enzo et Jordan. Quentin lui, passe les épreuves anticipées du bac ES, à savoir français et sciences, tout comme Adrien. Quant à Pauline, c'est aujourd'hui que commencent ses examens de fin de BTS. Au lycée, Cassandre retrouve petit à petit sa bonne humeur et sa joie de vivre. Pour ces derniers cours, les professeurs ont organisé des activités à la place de leurs cours. Activités en lien avec le programme, bien-sûr ! Et comme dans toute activité, il faut faire des groupes. Comme d'habitude, Cassandre est sollicitée de tous les côtés. Tous les mecs veulent se mettre avec elle ! Tous, sauf un. Et elle a beau essayé de chasser cette idée de sa tête, elle aimerait bien que pour une fois il vienne comme les autres lui demander de venir dans son groupe. La pagaille dure quelques minutes puis le professeur de mathématiques annonce qu'il n'accepte que des groupes de quatre et mixtes. Cassandre choisit aussitôt Ambre. Puis elles attendent de voir quels mecs vont venir les voir. Sans surprise, Jordan et Enzo se ramènent. Le but de l'activité est de réussir le maximum d'exercices en une demi-heure. Les quatre amis sont excellents en math et gagnent haut la main. Le reste de la semaine se déroule de la même manière. Le week-end, Cassandre décide de réviser au parc, car elle ne se sent pas à l'aise chez elle. Et ça se comprend ! Ambre la rejoint en milieu d'après-midi.
    Que va-t-il se passer au mois de juin, avec la période d'examens et l'arrivée des vacances ?


     
    UN PETIT MOT DE L'AUTEUR :

    Que va-t-il se passer dans les mois qui suivent ? Réponse dans le chapitre suivant (qui sera lui aussi en plusieurs parties, désolé pour celles et ceux que ça perturbe) !
    Sinon à votre avis : Violette qui réconforte Quentin, c'est chou non ? L'incident du petit déjeuner, vous en pensez quoi ? Pourquoi les filles ont réagit comme ça ? La discussion Enzo / Jordan ?


    Bonne lecture à tous et merci de me lire :)

  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Novembre 2012 à 20:16
    5 Kiffs et 5 commentaires (sans compter les miens ;) ) pour avoir la suite. Parce que j'en ai assez de poster si personne ne lit ! alors si vous lisez, montrez-le. Merci
    2
    Samedi 1er Décembre 2012 à 20:48
    Vite la suite !!!!
    3
    Samedi 1er Décembre 2012 à 20:48
    Bon d'accord d'après toi je m'appelle Personne... --" d'habitudse c'est Maïlys qu'on m'appelle à cause de ma fiction.. Mais c'est quand que vous allez comprendre que je m'appelle LOUANE c'est pas compliqué pourtant .... Sinon c'est un super chapitre moi j'adore comme
    d'habitude !!!
    4
    Samedi 1er Décembre 2012 à 20:49
    Manifestation organisé aujourd'hui 1 decembre 20h50 : la cause ? ON VEUT LE CHAPITRE SUIVANT ! ON VEUT LE CHAPITRE SUIVANT ! ON VEUT LE CHAPITRE SUIVANT ! ON VEUT LE CHAPITRE SUIVANT !
    5
    Samedi 1er Décembre 2012 à 20:50
    Sa va quand même si il n'y a que les 5 commentaires ????
    6
    Samedi 1er Décembre 2012 à 20:50
    C'est nul je ne peux mettre qu'un kiff...
    7
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 12:07
    Enfin j'essaye ^^
    8
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 12:07
    Grace à moi tu as les 5 commentaires XD J'essaye de mobiliser des gens ^^
    9
    Laure
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 12:14
    J'aime beaucoup tes chapitres, mais je viens seulement de remarquer que même si j'ai pas skyrock je peux écrire des commentaires ! =)
    10
    Dimanche 2 Décembre 2012 à 12:29
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :