• Ces malheurs qui nous unissent (chapitre 3 - partie 2/4)

    Ces malheurs qui nous unissent (chapitre 3 - partie 2/4)
     
    [ [...] Cassandre finit ses devoirs puis elle se couche, épuisée. Mais pourquoi ses parents lui ont-ils offert les cadeaux en avance ? De quel voyage d'affaire parlent-ils ? ]
     
     
    Le lendemain matin, Cassandre réussit à oublier ce qui s'est passé la veille au soir. Elle se dirige joyeuse vers le lycée. Comme d'habitude, elle retrouve Ambre, quelques pas avant la grille du bahut. Les deux amies se racontent leur week-end, lorsque les garçons apparaissent. En plus aujourd'hui, le frère de Cassandre est avec eux. Adrien et Quentin ignorent totalement Cassandre et n'ont d'yeux que pour Ambre. Cette dernière semble ne se rendre compte de rien. Cassandre, elle, est agacée. Le mardi, lors du cours de géographie, la professeure demande à ses élèves de se mettre par groupe de quatre pour réaliser des exposés. Enzo et Jordan trouvent l'occasion trop belle pour travailler avec Cassandre et passer du temps avec elle. Ils savent aussi qu'ils vont devoir supporter Ambre, et ça, ça leur plait moins. Mais ils n'ont pas le choix.
    - Cassandre, on peut se mettre avec toi, demande Jordan.
    - Oui, pas de souci, je suis déjà avec Ambre, comme ça c'est parfait, on est quatre.
    - Cool, je vais prévenir Enzo que tu veux bien. C'est Adrien qui serait aux anges d'être à ma place, ajoute-il pour lui-même en partant.
    Cassandre l'entend et capte tout de suite pour quoi il a marmonné cela. Elle a entendu un jour son frère et Adrien parler ensemble. Depuis, elle sait qu'Adrien a des sentiments très forts pour Ambre. Ils décident de se retrouver tous les quatre le lendemain après-midi à la médiathèque pour commencer leurs recherches, et aussi le samedi après-midi. La préparation de ce travail de groupe permet à Cassandre d'oublier momentanément ses soucis. Le mercredi après-midi, elle se donne à fond pour l'exposé. Les autres membres de son groupe n'en reviennent pas. Cependant, ils se doutent que cela cache quelque chose. Même Ambre qui connait Cassandre mieux que quiconque ne parvient pas à déceler ce qui se passe. En fin d'après-midi, alors que leur exposé est bien avancé, ils décident de se retrouver chez Enzo le samedi après-midi. Le jeudi, se passe sans que rien d'important n'arrive. Le vendredi, à la fin des cours, Enzo rappelle à Cassandre, Ambre et Jordan qu'ils viennent chez lui le lendemain après-midi. Dix minutes plus tard, lorsqu'elle arrive devant chez elle, Quentin arrive lui aussi, après avoir fait le chemin avec Adrien, comme d'habitude. Cassandre va pour ouvrir la porte, mais lorsqu'elle tourne sa clé, celle-ci est déjà ouverte. Ça l'intrigue. Quentin aussi est inquiet. Ils ouvrent la porte, posent leurs sacs dans l'entrée et se dirigent vers le salon. Tout à coup, Quentin et Cassandre hurlent à l'unisson. Mais qu'on-t-ils vus pour crier de la sorte ? Comme la fenêtre du salon est ouverte, leurs cris portent vers dehors. Ambre qui habite juste à côté, les entend et accourt. Elle vient voir ce qui se passe, quasiment sûre que les parents ont encore frappé ou insulté Cassandre et Quentin. Quentin l'empêche de rentrer et Cassandre sort de chez elle. Elle est livide. Ni une, ni deux, Ambre appelle Pauline. Cette dernière arrive une demi-heure plus tard. Pendant ce temps, Ambre s'est faufilée discrètement à l'intérieur. Une fois remise de ses émotions devant la scène ignoble qu'elle voit, elle appelle les pompiers et la police. Ces derniers arrivent en même temps que Pauline. Ambre rentre chez elle après avoir raconté ce qu'elle a vu et entendu aux policiers. Les pompiers, après avoir débarrassé les deux cadavres, s'occupent de Cassandre et Quentin qui sont choqués, bien évidemment. Mais aussi de Pauline, après l'avoir laissé appeler son grand-frère.  Nathaniel arrive aux alentours de 18h30, après son entretien avec le directeur adjoint du centre de loisirs d'Auray. En effet, à partir du 1er août, Nathaniel reprend son poste. Une fois arrivé chez ses parents, Nathaniel réalise enfin ce qui se passe en voyant toute l'agitation qui règne. Aussitôt, les policiers le prennent à part. Ils lui expliquent qu'il y avait une lettre pour lui et une pour son frère et ses deux s½urs, écrite de la main de sa mère et pareil écrit de la main de son père. Ils lui disent que dans le cadre de leurs fonctions ils les ont lues avant de les leurs remettre.
    -          Je comprends, messieurs, dit-il, pourrons-nous les lire ?
    -          Bien-sûr, cependant les lettres peuvent être très choquantes et vu l'état de votre petit frère et de vos petites s½urs, le moment n'est peut-être pas le bienvenue. Je vous les remets, et je vous laisse décider. Peut-être sera-t-il plus facile pour vous de juger une fois que vous aurez lues les vôtres.
    -          Bien, merci monsieur, dit Nathaniel en attrapant les lettres que lui remet l'agent.
    -          Et autre chose, puisque vous semblez être moins affecté que vos frère et s½urs, pardonnez-moi si tel n'est pas le cas, et que vous êtes l'ainé, nous souhaiterions que vous vous occupiez des formalités, notamment de la reconnaissance des corps.
    -          Bien Monsieur.
    -          Alors suivez-moi, pour la reconnaissance des corps, dit l'agent en conduisant Nathaniel vers les deux camions de pompier qui contiennent les corps.
    Dans le premier, il y a le corps de sa mère, Nathaniel affirme que c'est bien elle, ensuite, il fait de même pour son père. Après, l'agent l'entraine à l'écart, vers la voiture de police où se trouve le commandant qui a fait des recherches sur la famille.
    -          Monsieur, votre frère et la plus jeune de vos s½urs ne sont pas majeurs.
    -          C'est exact, monsieur le commandant, répond Nathaniel.
    -          Vous êtes le seul en capacité de les accueillir, autrement, ils iront dans un foyer, bien que je ne pense pas que ce soit la meilleure solution, surtout pour votre s½ur qui sera majeure dans deux mois.
    -          Bien sûr que je prends en charge leur garde, j'ai travaillé déjà pendant un an en Sicile et là je reprends le poste du directeur adjoint du centre de loisirs d'Auray au 1er août, donc je pense que cela vous suffit comme garanties.
    -          Oui, c'est suffisant. En ce qui concerne votre s½ur Pauline, elle est majeure, mais savez-vous si elle est autonome ou si vos parents prenaient en charge ses études et les charges de son appartement.
    -          Je ne sais pas. Cependant son année scolaire est payée entièrement et c'est sa dernière année, si elle réussit son examen. De plus elle travaille en plus de ses études. Je pense donc qu'elle peut être autonome surtout si elle obtient son diplôme.
    -          Bien monsieur, excusez-moi pour toutes ces questions en pareilles circonstances, vous comprenez que c'est obligatoire.
    -          Je comprends monsieur le commandant.
    -          Bien monsieur, en ce cas, je vous laisse. Surtout pour tout suivi psychologique, n'hésitez pas, c'est normal d'en ressentir le besoin après un évènement comme celui-ci et voyez avec les pompiers.
    -          C'est noté. Merci mon commandant.
    Les policiers repartent. Les camions de pompier qui contiennent les corps repartent aussi. Pendant que les autres sont encore avec les pompiers qui sont restés, Nathaniel réfléchis à comment il va s'organisé. Il décide de voir cela avec Pauline et pour être tranquille, d'envoyer Cassandre et Quentin chez son meilleur ami. Alors que les pompiers repartent, il prend Pauline à part ...
     

     

     
     
    UN PETIT MOT DE L'AUTEUR :
    Que va-t-il se passer ? Pourquoi prend-t-il sa s½ur à part ?  Réponse dans la troisième partie du chapitre 3 ! Et des révélations risquent fort d'arriver dans la troisième partie de ce long chapitre !!!
    Que pensez vous de la découverte de Cassandre et Quentin ? Vous vous y attendiez ou pas ? La réaction d'Ambre ? Trouvez-vous que Nathaniel gère bien la situation ?

     

     
    Bonne lecture à tous !! , et merci de me lire :)

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Novembre 2012 à 18:02
    Super chapitre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! par contre il est triste...
    2
    Samedi 3 Novembre 2012 à 18:13
    Triste mais excellent
    3
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 20:07
    Triste mais super! J'ai hâte de lire la suite !!!! :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :