• Au quotidien dans un monde de (paillettes) paraître - (chapitre 20)

    Point de vue de Léa Scott, 5 septembre.

     

     

    Cela fait cinq jours maintenant que je suis revenue à Londres. Romain et Zara dont j'ai eu quelques nouvelles se portent à merveille dans la capitale française. Je dois reconnaître qu'ils me manquent. Mon père est venu s'excuser après notre petite altercation du jour de mon arrivée. Je sais bien qu'il veut que mon bien. Mais malgré ses excuses, j'ai bien compris qu'au fond de lui il ne porte pas Zach dans son cœur. Il aimerait autant que je ne côtoie pas en dehors du travail. En même temps vu mon poste, il y a de nombreuses fois où se posera la question de la limite entre privé et boulot.

     

     

    D'ailleurs, en parlant d'eux, j'ai eu des nouvelles hier. Déjà Ashley m'a raconté plein de choses sur son cher Hugo qu'elle a eu au téléphone. Elle est venue voir ma mère à la maison. Lorsqu'elle a appris la nouvelle comme quoi ma mère allait être leur photographe officielle, elle a sauté de joie. Ma mère a ri de la voir sautiller ainsi. Et puis j'ai eu des nouvelles d’Zach. Non, malheureusement pour moi il ne m'a pas appelé. J'ai juste eu un message y a cinq jours où il me disait être bien arrivé chez ses parents et être content de passer du temps en famille. La majeure partie de ce que je sais sur eux c'est par Sarah. La métisse m'a téléphoné hier, pendant que son frère était sorti. Elle avait besoin de réconfort, étant loin de Lucas. Elle m'a donné des nouvelles de son frère, comme quoi il était triste, bien qu'étant content d'être en famille. Elle m'a raconté comment Lucas paraissait triste d'être loin d'elle au téléphone et m'a aussi donné des nouvelles de Hugo.

     

     

    Mais aujourd'hui est un grand jour pour moi. Je dois aller au siège de l'agence de management pour rencontrer l'équipe qui gère les garçons. En arrivant au pied de l'immense immeuble, je panique un peu. Je pénètre et me dirige vers l'accueil où je demande à la jeune fille qui s'y trouve où est le bureau de Paul le manager des garçons. Elle me répond avec un grand sourire.

    - 15ème étage, à droite cinquième porte.

    - Merci dis-je.

    - Tu ne serais pas la nouvelle dans leur équipe par hasard ? On a entendu parler d'une française et ton accent semble français.

    - Si, si c'est moi. Ah et je suis franco-anglaise, j'ai la double nationalité, et j'ai vécu 10 ans à Londres quand j'étais plus jeune. 

    - Enchantée de te rencontrer. On aura surement l'occasion de se revoir, moi c'est Aurélia. Je te laisse monter au 15ème, je ne voudrais pas gâcher ton avance, Paul adore les gens en avance.

    - D'accord, merci pour l'info. A une prochaine, dis-je souriante. 

     

     

    Je prends l'ascenseur. Je suis super tendue. Je m'aperçois que je ne connais pas grand-chose à ce monde-là. Je dois reconnaître que ça m'impressionne beaucoup. L'écran de l'ascenseur annonce 15. La porte s'ouvre sur un hall spacieux et très moderne. Je dois reconnaître que ce bâtiment presque luxueux m'impressionne aussi. Je prends donc le couloir de droite qui est très large. Je me dis alors qu'ici tout est en mode XXL ! Je compte le nombre de porte et frappe à la cinquième après avoir vérifié l'heure : 09h55 pour 10 heures, c'est parfait. Une chose me fait tout de même bizarre : je n'ai pas encore entendu un mot de français depuis que je me suis levée.

    - Entrez, entend-je en anglais évidemment.

    - Bonjour, je suis Léa Scott, dis-je en refermant la porte derrière moi.

    - Enchanté de faire votre connaissance mademoiselle Scott, moi C'est Paul le manager des garçons. 

    - Enchantée.

    - Bien, asseyez-vous, dit-il en me tendant une chaise devant son bureau, avant d'en faire le tour et d'aller s'asseoir sur la sienne. Je vais vous expliquer votre mission. Ne vous inquiétez pas, je sais parfaitement que vous connaissez peu de choses de ce milieu. Rassurez-vous ça s'apprend très vite. Vous serez donc mon assistante sur le terrain. Comme vous pouvez l'imaginer, gérer les one direction demande de passer beaucoup de temps au téléphone, sur internet, à régler une multitude de choses qui s'accumulent très rapidement. Ce qui fait que je n'ai plus le temps de les accompagner lors de leurs déplacements. Ce qui explique aussi pourquoi nous avons choisi cette formule lorsqu'ils sont venus à Paris.

    - J'imagine.

    - Bien, donc vous serez en charge de faire appliquer ce que le management souhaite d'eux lorsqu'ils sont en déplacements, c'est à dire, concerts, interview, tournée, séances photos, d'ailleurs faudra qu'on parle de cela, séances dédicaces, tournage de clip, et d'autres choses encore. Comme cela ne vous prendra pas non plus tous les jours, le reste du temps vous aurez de petites tâches à faire dans le petit bureau à côté du mien qui sera le vôtre. Soit des mails ou documents à taper, du rangement ou encore prévenir les garçons de leur planning. Cela vous convient-il ?

    - Oui ça me convient, répond-je en espérant tout de même que la partie de "secrétaire de Paul" ne soit pas trop importante. 

    - Bien. Rassurez-vous, ici il règne une bonne ambiance de travail. Vous rencontrez sans doute d'autres stars au détour d'un couloir, ou vous pourrez aussi être à même d'entendre des bouts de conversations. Tout ce que vous pouvez voir, entendre, comprendre ici doit rester confidentiel. Gérer les médias est déjà assez compliqué comme ça.

    - Assurément monsieur.

    - Par pitié appelez-moi Paul. 

    - Très bien. Comme vous voulez.

    - Bien parlons maintenant de l'emploi du temps des garçons et donc de leur nouvelles photographe. Je suppose que vous êtes au courant, me dit-il en souriant.

    - Oui, je suis au courant.

    - Les garçons reprennent le 10 septembre avec une réunion dans mon bureau à 10h45 pour vous présenter et leur annoncer aussi le nom de leur photographe officielle. Ensuite ils ont une séance de photo en studio au sous-sol 1 à 11h30 jusqu'à 14h30. Votre mère ayant été prévenue tard de cette séance de photos de rentrée des garçons elle n'a pu trouver un autre créneau horaire.

    - C'est noté. Ils seront prévenus quand ?

    - Vous allez leur envoyer un mail tout à l'heure depuis l'adresse suivante managementOD@agencemanagement.com qui est l'adresse par laquelle nous communiquons avec eux. Vous enverrez aussi un mail de confirmation à la photographe pour l'heure. Nous sommes d'accord, pas de passage d'informations informel pour les séances de photo avec votre mère.

    - Nous sommes d'accord Paul. Cela me paraît l'évidence même, répond-je très sérieusement. 

    - Bien dans ce cas je vous montre votre bureau, puis je téléphonerai à Aurélia que vous avez vu tout à l'heure pour qu'elle vous fasse visiter les lieux. Ah j'oubliais, voici votre téléphone professionnel. Restez toujours joignable, sauf la nuit évidement et sauf cas exceptionnels.

    - C'est entendu.

    - Bon eh bien je vous laisse, me dit-il à la porte entre mon bureau et le sien. De l'extérieur votre bureau est à la quatrième porte, celle avant la mienne. En principe, je vous dis au 10 septembre, ça vous fait quelques jours de vacances bien mérité si j'en crois votre ancien patron.

    - Merci Paul, bonne journée et au 10 septembre.

     

     

    Lorsqu'il referme la porte, je souffle un grand coup, ne réalisant pas encore très bien que je vais travailler ici désormais. J'allume l'ordinateur, me connecte à la boite mail de l'agence et envoie un mail à chacun des garçons. Leurs adresses se trouvant dans les contacts pour leur annoncer leur planning du 10 septembre. Pour aujourd'hui je dois signer "Paul" et non "Léa" vu qu'ils ne savent pas encore. En revanche pour le mail de confirmation à Scott'Mod, dont je connais l'adresse mail par cœur, je peux signer avec la signature automatique qui m'est attribuée. Une fois tout cela fait, je réponds à un message de ma maman qui me demande si je veux aller manger avec elle ce midi. Je lui dis oui. Puis Aurélia entre dans mon bureau. Je suis toute bizarre à l'idée de devoir autoriser les gens à entrer dans mon bureau. Ça me donne une importance à laquelle je ne suis pas encore habituée. La visite dure presque une heure. Il y a au total 17 étages et 5 sous-sols. Les deux premiers étant des studios photos, les deux autres des studios d'enregistrement. La cafétéria est au rez-de-chaussée derrière l'accueil et le personnel peut y manger tout comme les stars. Aurélia est très sympathique. Elle me propose d'aller manger avec elle. Je refuse poliment en lui disant que j'ai promis à ma mère de manger avec elle vu qu'elle travaille dans le coin. Elle me dit qu'elle comprend vu que je ne suis pas revenue dans la capitale anglaise depuis longtemps. Je lui promets pour une autre fois, puis elle me dévisage septique.

    - Léa Scott, ton nom me dit quelque chose. 

    Elle regarde autour d'elle alors que nous sommes dans le hall d'entrée.

    - Je sais s'écrie-t-elle, l'agence photo à l'angle de la rue, c'est Scott'Mod, voilà pourquoi, je passe devant tous les jours. 

    - Je sais.

    - Tu connais ?

    - Pas qu'un peu.

    - Ah bon ? 

    - C'est ma mère la patronne. Mais bon ne le crie pas sur les toits hein ?

    - C'est fou ça. Maintenant que tu le dis y a un air de ressemblance. Ne t'en fais pas je ne dirais rien. Passe-lui le bonjour de ma part, je vais souvent porter des informations urgentes là-bas. 

    - Ok je lui dirais. A plus tard.

     

     

    Je sors toute contente et me dirige vers le boulot de ma mère. Ça fait deux ans que je n'y aie pas mis les pieds, et ça me fait tout drôle. Taylor, à l'accueil me reconnait et viens me faire la bise.

    - Contente de te revoir Léa, tu es encore plus magnifique qu'avant.

    - Merci Taylor. 

    - Comme ça tu es de retour dans la capitale anglaise ? Ta mère m'a dit que tu avais trouvé un super boulot.

    - Oui enfin, c'est en cours et pas certain mais comme j'ai de toute façon des congés à prendre, je suis rentrée. Si je suis prise, je reste, mais je n’aime pas en parler pour l'instant. 

    - Oh je comprends. Tu vas devoir patienter son premier shooting a commencé en retard du coup elle n'a pas fini celui d'Ashley. 

    - Pas grave je vais attendre ici. 

    - Oh mais ne te gêne pas va te balader, plein de choses ont changé ici, ta mère m'a dit que tu pouvais visiter les lieux. 

    - Très bien, alors je te laisse, dis-je en entendant le téléphone sonner. A la prochaine.

     

     

    Je dois reconnaître que de voir les gens accueillant a me réchauffe le cœur. Tiens mon portable qui vibre. Oh un message de Malik. " Je suis de retour dans une heure à Londres, une balade dans Londres ça te tente Scott ?" Je lui réponds que j'ai un peu peur que les paparazzis nous harcèlent. Surtout vu mon futur poste. Mais ça pas question que je le lui dise. Il me propose de passer les voir chez eux en début de soirée vu qu'ils seront tous rentrés. J'accepte. "Donne-moi ton adresse, je te fais envoyer un taxi pour 17h30". Je lui réponds au moment même où ma mère sort du studio photo en compagnie d'Ashley. Je leur dis bonjour. Malheureusement pour moi Ashley vois le message sur mon portable. 

    - Je vous laisse les filles je dois consulter mes mails. Ashley veux-tu manger avec nous après ?

    - Désolé Jessica j'ai un rendez-vous avec mon manager en début d'après-midi.

    - Une prochaine fois, alors, répond ma mère avant de s'éclipser.

    - Zach t'envoie un message avant même d'être revenu, comme c'est mignon, me charrie Ashley.

    - Jalouse ?, dis-je en riant.

    - Pas du tout. Mon chéri m'appelle tous les soirs. D'ailleurs Zach fais une erreur. Léo ne sera pas là ce soir, vu que je dois lui annoncer dès qu'il rentre. Pendant ce temps, Hugo le dira à Nolan. 

    - Ah d'accord.

    - Prépare-toi à ce que les gars insistent pour que tu restes manger. Ils font toujours ça.

    - Hum, ça, ça ne va pas être possible. Mon père ne veut pas que je vois les garçons, alors déjà ce soir je lui désobéis ... heureusement qu'ils ont fait des travaux dans la maison et que j'ai mon entrée sur le côté.

    - Mais pourquoi ?

    - Disons que c'est surtout Malik et le mouton qu'il ne veut pas que je vois. Il a peur qu'ils essayent de me mettre dans leur lit. 

    - Mais c'est n'importe quoi ! Si Hugo essaye c'est un homme mort ! 

    - Déstresse, il a essayé quand il est arrivé à Paris mais il a bien vite compris que je ne suis pas le genre de fille à passer dans son lit. Je sais que c'est n'importe quoi, mais bon c'est comme ça. Du coup à la maison c'est tendu parce que maman me soutient.

    - A bah ça, ça m'étonne pas, surtout vu ce que Zach a fait à la gare, rigole doucement Ashley.

    - M'en parle pas je l'ai jamais vu aussi serviable le Malik, je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête. 

    - Salut Ash, entend-je derrière moi.

    - Oh salut Ella, t'as finalement décroché le contrat ?, lui répond Ashley alors que je reste muette de surprise de voir Ella Callimer devant moi.

    - Oui, je suis trop contente. Et tu es ?, me demande-t-elle, j'ai l'impression de t'avoir déjà vu quelque part.

    - Léa Scott, soit tu m'as vu dans des magazines ces derniers temps, soit tu me confonds avec ma mère, répond-je en souriant alors qu'Ashley se marre.

    - Maintenant que tu le dis, ça doit être dans un magazine, mais je ne me rappelle plus exactement. Moi c'est Ella Callimer, mannequin, nouvelle recrue ici.

    - Enchantée.

    - Charmant l'accent, française ?

    - Française et anglaise.

    - Je suis prête Léa, on y va ?, déclare ma mère en sortant de son bureau.

    Ella nous regarde tour à tour ma mère et moi.

    - Finalement j'ai dû me tromper, me dit-elle j'ai dû te confondre et non pas te voir dans un magazine.

    - Oh Ella tu es là ?, s'étonne ma mère.

    - Je passais dans le coin donc je me suis dit que vu qu'il fallait que je vienne, mais je peux repasser plus tard, je n'ai rien cet après-midi. 

    - J'allais aller manger avec Léa. Je suis désolée.

    - Je repasserais dans l'après-midi.

    Juste avant qu'elle ne reparte, Ashley lui dit qu'elle ne s'est pas trompée.

    - Ah bon ?

    - Elle est aussi dans le magazine qui était sur ta table basse quand je suis passé hier.

    - Celui qui parle de ma rupture avec Léo ?

    - Celui-là même.

    - Oh bah je vais le relire alors. A une prochaine fois, dit-elle en sortant toute souriante.

    Ashley lui emboîte le pas. Moi je sors avec ma mère et nous allons déjeuner dans un coin tranquille, après avoir acheté une salade à emporter au traiteur du coin. Je lui raconte ma matinée. Elle me dit qu'elle a vu mon mail et qu'il est très bien rédigé, pour un premier. Ça me touche qu'elle me dise ça. J'en profite pour lui dire qu'Aurélia lui passe le bonjour. Elle me parle un peu de son travail à elle de la matinée. Elle est contente aussi que le courant passe bien avec Ella. 

    - C'est une chouette fille, comme Ashley. Elles se connaissent depuis longtemps toutes les deux. Ella connait bien les garçons aussi.

    - Maman, je te rappelle, qu'en France aussi y a des magazines people. Elle est sortie avec Léo pendant deux ans mais elle connaissait bien les garçons avant déjà, surtout un, mais je ne sais plus lequel. Enfin bref ... Tiens d'ailleurs ce soir je passe voir les garçons chez eux, Zach m'a proposé vu qu'ils rentrent tous aujourd'hui. 

    - Que va dire ton père Léa. En plus c'est Zach qui te l'a dit pas un des autres. 

    - Ecoute maman, je ne sais pas ce que papa a contre Malik, mais peu m'importe ce qu'il pense je vais y aller. Je suis majeure. Et puis je ne pensais pas qu'en deux ans, papa était devenu raciste !

    - Léa ma chérie, enfin ne dit pas ça. Il est extrême dans ses propos mais il n’est pas raciste, sinon jamais il t’aurait envoyé dans une famille pakistanaise comme jeune fille au pair quand tu étais plus jeune et il t’aurait interdit de parler avec Zara. Il a eu juste quelques problèmes avec un jeune homme arabe dans son entreprise et il doit encore y penser.

    - J'espère que ça va s'arranger.

    - Je te le promets ma puce. Bon je vais devoir y retourner. Prend ma carte de taxi pour rentrer, j'ai pris la voiture aujourd'hui. 

    - Ok à ce soir, enfin si tu es rentrée avant que je ne parte ou pas couchée lorsque je rentrerais. Je vais peut-être rester manger avec eux.

    - D'accord. 

     

     

    Je rentre chez moi vingt minutes plus tard. Je suis très contente de ma journée et de mon nouveau boulot. Revoir Ashley m'a fait du bien, et surtout de lui parler de mon père. J'ai hâte de revoir les garçons, même si ça va être dur de cacher mon nouveau travail. Et puis j'ai peur de ne pas me sentir à l'aise chez eux. Je regarde un peu la télé, puis je vais sur l'ordinateur voir les nouvelles sur facebook, twitter et voir mes mails. Je vérifie que je n'ai pas de messages sur mon portable pro, puis perso avant de filer sous la douche. Je dois reconnaître qu'il fait plus froid à Londres qu'à Paris et que j'ai eu un peu froid aujourd'hui n'étant pas assez habillée. L'eau chaude de la douche me fait le plus grand bien. Je regarde l'heure : 16h45. Trois-quarts d'heure pour finir de me réparer ça devrais le faire. Je sors de ma salle de bain, qui est enfin finie et redescend au premier étage vu que mes fringues sont encore dans mon ancienne chambre. J'hésite vraiment car je ne veux pas avoir froid. J'opte finalement après de longues minutes de réflexions et plusieurs essayages pour un jean blanc, un débardeur rouge et un pull ajouré par-dessus, de la même couleur. Je prends mes ballerines rouges et mon écharpe blanche que je pose dur mon lit. Je retourne à la salle de bain, me parfume, me maquille légèrement et passe quelques mèches au fer à friser pour les onduler. Je retourne ensuite dans ma chambre, change de sac à main pour prendre mon rouge et blanc, assorti à ma tenue, je mets mon écharpe et enfile mes chaussures. Je regarde l'heure à la pendule de l'escalier : 17h25. C'est parfait. Le temps d'attraper mes clés et sortir de la maison et il va être l'heure.

     

     

    Dans le taxi je flippe comme une malade à l'idée de les revoir et surtout de le revoir lui. Moins de 10 minutes plus tard, le taxi me dépose. Je reçois un sms de Zach au même moment : "Vraiment hâte de te revoir Scott, te taquiner m'a manqué" Je souris puis sonne à l'interphone. Le portail s'ouvre au moment même où je sonne. Je suppose qu'un des garçons guettait mon arrivée. L'allée qui mène à la porte est magnifique. Leur villa est cent fois plus belle que celle de mes parents. Il m'ouvre la porte. Je stresse vraiment. Le bouclé qui est derrière lui doit le sentir car il se met à rire avant de sortir un vanne pour me faire rire. 

    - Il faut bien que je remplace Léo, il n'est pas encore là il devait passer voir Ash avant de rentrer, dit-il pour excuser sa blague pourrie.

    - Je sais Hugo, j'ai croisé Ashley ce midi au travail de ma mère.

    Sans vraiment savoir pourquoi je n'ose pas rajouter que j'ai aussi croisé Ella. Ils me font entrer dans le salon. Je dis bonjour à Lucas et Nolan. L'irlandais est tout content de me revoir, ça fait plaisir. Je n’ai pas eu l'habitude de le voir heureux ainsi pendant leurs vacances à Paris. Lucas avait un énorme sourire et regardait son portable lorsque je suis entrée, je me doute que le nom de son interlocutrice commence par un "S". Ils me font ensuite visiter leur demeure. Elle est très grande. Deux étages comme celle de mes parents mais en plus ils ont aménagé leur sous-sol en mini studio. Au premier étage il y a leurs chambres avec leurs salles de bains respectives et leurs dressings respectifs. Et au deuxième étage il y a leur salle de sport et d'autres chambres pour les invités. Ensuite nous nous installons au salon. Lucas va chercher des boissons dans la cuisine. 

    - Léa tu veux quoi ?, me demande-t-il depuis l'autre pièce.

    - Comme toi, répond-je en sachant qu'il ne boit pas d'alcool.

    Il revient avec trois bières pour les gars et deux cocas. Un pour lui, un pour moi.  Nous continuons de discuter. Ils me parlent de leur vie ici à Londres depuis le début de leur groupe, je leur parle de mon enfance dans la capitale anglaise. Nous rigolons bien. Puis Hugo lâche la bombe, il déclare qu'il a hâte de revoir sa Ashley chérie. Lucas lui reproche son manque de tact, Zach se marre, tandis que Nolan sautille, comme à son habitude en chantonnant "Hugo est amoureux, Hugo est amoureux". Puis il retrouve son sérieux et lui demande si Léo le sait. Hugo lui répond qu'Ashley est en train de lui dire. Comme m'avait prévenue Ashley, ils insistent pour que je reste manger avec eux. Mon téléphone sonne. C'est justement Ashley.

    - Oui Ashley ?

    - T'es encore chez les gars ?

    - Eh bien oui pourquoi ?

    - J'ai essayé de les appeler mais aucun d'entre eux ne répond. Et Léo a essayé c'est pareil.

    - Bah ils ne doivent pas avoir leur portable sur eux ou en silencieux, parce qu’il n’y a pas de bruit particulier. Pourquoi ?

    - Bah je suis chez moi avec Léo pour lui parler de tu sais quoi, 

    - Tu lui as dit ? Il l'a bien pris ?

    - Oui c'est bon, il n'a rien dit du tout à part qu'il est heureux pour nous. Mais y a Ella qui est là aussi, elle passait me voir après avoir regardé à nouveau son magazine et t'y avoir vu. Bref, je comptais venir avec Léo mais Ella ne veut pas venir, elle a peur que les gars la regarde mal vu qu'elle n'est plus avec Léo. Surtout que depuis un moment elle n'ose plus parler à Hugo non plus alors qu'ils se connaissent depuis très longtemps. Et puis elle a peur aussi qu’Zach et Lucas l'ignorent vu qu'elle s'entendait bien avec Pauline et Debora.

    - Bah écoute je ne sais pas quoi te dire, tu veux que je te passe Hugo, il trépigne pour te parler depuis que j'ai décroché, dis-je en riant alors que le concerné me donne une tape sur la tête pour me faire taire.

    Je passe mon téléphone au mouton puis retourne m'asseoir dans le canapé, en face d’Zach, bien qu'il veuille depuis le début que je me mette à côté de lui. Cinq minutes plus tard, le problème semble réglé. 

    - Léo revient dans 30 minutes, et il nous ramène de la visite, déclare le bouclé en souriant.

    Je comprends qu'il ne veut pas leur dire. Nolan sautille heureux de revoir son Léo. Mais Hugo le prend à part. Sans doute pour lui dire qu'il ramène Ella et qu'il va falloir qu'ils se fassent discrets lui et Léo. 

     

     

    La sonnette se fait entendre. Je souris sachant qu'il y a Ashley qui est là. C'est Nolan qui va ouvrir. Il tchèque Léo en lui faisant un clin d'œil puis dit bonjour à Ashley qui cache Ella. Je les vois depuis le salon. Nolan sourit en découvrant Ella et lui fait la bise avant de lui dire.

    - Content de te voir, ça fait longtemps. 

    - Moi aussi Nolan. Mais j'ai peur, que Lucas et Zach m'ignorent, vu que je parle encore à Debora et que je ne m’entendais pas trop mal avec Pauline. Et puis Hugo, je me suis éloignée de lui depuis que ça ne va plus avec Léo, j'ai peur qu'il m'en veuille.

    Je suis la plus proche de l'entrée à lors je parviens à entendre leur discussion. Je vois aussi qu'Hugo s'impatiente de voir Ella. Je comprends alors que c'est lui qu'elle doit connaître depuis plus longtemps.

    - Salut tout le monde, lance Ella toute souriante en apparaissant dans le salon. 

    Lucas se lève et lui fait la bise. Zach lui répond un maigre salut en se renfonçant encore plus dans le canapé. Hugo se lève et se jette dans les bras d'Ella. Je vois alors un sourire se dessiner sur le visage de la jeune fille. Elle est contente de retrouver son ami et ça se voit. Elle se tourne vers moi et me dit qu'elle a relu le magazine cet après-midi.

    - En fait je n'avais pas regardé cette page-là. C'est avec ta maman que je t'ai confondue.

    - On nous explique peut-être, demande Zach.

    - Nous nous sommes croisées ce midi chez Scott'Mod, je venais voir sa mère pour le boulot et elle était en train de parler avec Ash.

    Nous continuons de discuter tranquillement après avoir dégusté les pizzas que les garçons ont fait livrer. Vers 22h30, Lucas fait appeler un taxi pour que nous rentrions chez nous. Dans la voiture j'échange mon numéro de téléphone avec Ella. Puis je rentre chez moi alors que le taxi repart pour la déposer elle. Épuisée par ma journée je monte me coucher et m'endors rapidement en pensant au métis. J'avoue c'est plus fort que moi.



    Point de vue externe, 7 septembre.
     

    Cela fait deux jours que Léa a revu les garçons. Comme toujours, elle stressait pour rien car ça c'est très bien passé. En prime elle a une nouvelle amie, car elle est restée en contact avec Ella. Elles se sont d'ailleurs téléphoné hier. Zach s'est excusé d'avoir été froid avec elle la veille. Il a dit que ça lui rappelait trop Pauline. En effet, hier, de bonne heure le matin, Léa a reçu un coup de téléphone. C'était Zach. Il voulait un conseil. Ravi de pouvoir l'aider, Léa lui a conseillé de téléphoner à Ella pour s'excuser et lui expliquer pourquoi il a réagi ainsi. Après avoir eu la jeune fille au téléphone, Léa a été rassurée de savoir que leur petite brouille était résolue.

     

     

    Léa reprend le travail dans trois jours et commence à se demander comment les garçons vont réagir en la voyant dans le bureau de Paul. Sa mère, la seule au courant, la rassure du mieux qu'elle peut. Ashley est encore en vacances bien qu'elle ait fait une séance de shooting exceptionnelle trois jours auparavant. Du coup les deux jeunes filles se baladent dans les rues de Londres. Il fait beau pour un mois de septembre, ce qui rend leurs balades plus agréables. Les paparazzis n'ont pas loupé leurs sorties et les harcèlent de questions depuis deux jours. Bien évidemment ils ont déjà trouvé que Léa est la fille de la célèbre photographe de mode Jessica Scott !

     

     

    En fin de journée, le métis appelle Léa pour prendre de ses nouvelles. Il regrette d'être si prisé par les paparazzis et de ne pas pouvoir aller se balader avec Léa. Derrière lui, les garçons se moquent. Ils lui disent que Léa et lui sont devenus inséparables puis explosent de rire. Léa prend la défense de Zach et leur dit de se méfier que sa vengeance sera terrible. Hugo et Nolan sortent en même temps, ce qui les fait rire, qu'à part la supporter tous les jours, rien ne peut être désagréable venant d'elle. Lucas les réprimande en leur disant que ce n'est pas gentil. Léo rit tellement qu'il en couvre la voix de Zach. Du coup ils raccrochent. Mais le pakistanais envoie aussitôt un sms à Léa "Désolé miss, mais les gars sont trop chiants, je te rappellerais quand ils ne seront pas avec moi. Sinon tu rentres quand en France ?" Elle sourit en lisant le message. Ça lui fait plaisir que pour une fois il ne l'ait pas appelée Scott. D'humeur taquine elle lui répond : "Waouh qu'est-ce qui t'arrive Malik, tu ne m’as pas appelée Scott ?! Sinon je ne rentre pas avant octobre, mais je n'ai pas la date exacte. À moins qu’un événement inattendu ne perturbe mes plans. Ne t'en fais pas je te préviendrais avant". Leur conversation se poursuit par messages jusque tard dans la nuit. Petit à petit, Léa laisse tomber, elle aussi, le nom de famille pour l'appeler par son prénom. En remarquant cela le pakistanais y vois un signe, qu'elle l'apprécie de plus en plus. Léa, elle, le fait surtout pour s'y habituer avant de commencer le travail. 

     


     
    Point de vue externe, 10 septembre.
     

     

    Aujourd'hui c'est un grand jour pour Léa. Elle appréhende beaucoup la rencontre avec les garçons dans le bureau de Paul. Elle commence son travail à 9h00, un peu avant la réunion donc. Paul l'a prévenue qu'elle a quelques mails à envoyer et leur planning jusqu'à la fin du mois à préparer. Sans oublier son contrat de travail à signer. Avant d'arriver au travail, dans le taxi, elle envoie un message à Ashley pour lui annoncer qu'elle reste en Angleterre, qu'elle a trouvé un super boulot, et qu'elle lui dira plus tard ce que c'est. La jeune mannequin insiste pour savoir mais Léa lui dit qu'elle lui dira en face. Puis elle envoie un message au métis. "Salut Zach, bonne chance pour la reprise. A sinon, petit changement dans mes plans, je reste beaucoup plus longtemps que prévu à Londres. J'y ai trouvé un travail très intéressant." Aussitôt le métis, montre le message de Léa aux garçons qui sont à l'étage en train de se préparer pour leur rendez-vous avec Paul à 10h45. Lucas déclare qu'elle devait le savoir depuis longtemps et qu'elle le leur a caché. Léo et Nolan se demandent pourquoi elle aurait fait ça, tandis qu'Hugo déclare qu'il le sait car Ashley vient de lui envoyer un message. Il ajoute qu'il trouve ça très louche. Puis Léo redemande à Lucas l'objet de la réunion avec Paul. Le daddy lui répond qu'il y a une présentation d'un nouveau membre d'équipe, une photographe apparemment, et qu'ils doivent programmer les rendez-vous de septembre.

     

     

    Lorsqu'elle arrive au travail Léa est toute joyeuse. Elle monte à son bureau et découvre son travail à faire, posé sur son bureau. Elle s'y attèle tout de suite. Puis vers 10h35, ayant un peu de temps devant elle, elle descend dans la rue prendre l'air avant la réunion. Elle y croise sa maman qui arrive justement pour la présentation. Elles discutent donc dehors en attendant l'heure. De dos à la rue, elles ne voient pas les garçons arriver. Zach manque de s'étouffer en la voyant. 

    - Tiens, tiens, Scott, mais que fais-tu là, tu ne m'a pas dit que tu avais trouvé du boulot ? déclare Zach en riant avant de saluer la mère de Léa.

    - Oh bonjour les garçons, déclare Léa feignant la surprise. Sache Malik qu’avoir trouvé du boulot ne signifie pas avoir commencé son travail tout de suite. J'étais dans le centre et maman m'a appelé en me disant qu'elle avait une pause, donc je suis venue la voir. Levant la tête vers le nom sur l'immeuble, elle ajoute : un rendez-vous avec le management je suppose ?

    - Tout à fait, déclare Lucas avant de regarder sa montre. Les gars, on va être en retard.

    - Ok, on y va, lui répond Hugo. Toi, dit-il à Léa tu nous cache quelque chose ! 

    - Possible, possible, répond Léa en riant, allez bosser bande de feignants ! 

     

     

    Ils entrent dans le grand bâtiment. Zach fait un clin d'œil discret à Léa en entrant. Puis Jessica demande à sa fille ce qu'elle leur a dit. Léa lui explique. Mme Scott sourit, en reconnaissant bien l'ingéniosité de sa fille. Puis mère et fille entrent également dans le bâtiment et montent au 15ème étage. Arrivée devant le bureau, Léa fait exprès de parler en français puis en anglais à sa mère avant qu'elle n'entre. À l'intérieur, les garçons se regardent, intrigués par ce qu’ils viennent d'entendre. Paul sourit en comprenant l'intention de Léa, pour qu'ils se préparent à la voir. Puis il leur annonce qu’ils vont désormais avoir une photographe attitrée pour leurs clichés officiels. Dans la tête des garçons les pièces du puzzle se mettent petit à petit en place. Ils comprennent la présence de Jessica Scott dans les parages. A ce moment-là, Jessica pénètre dans le bureau après avoir frappé. Elle salue Paul et les garçons. Zach se sent nerveux à l'idée de travailler avec la mère de Léa. Mais il n'est pas au bout de ses surprises ! Derrière la porte entre le bureau de Paul et le sien, Léa stresse un peu. Elle attend que Paul parle d'elle, et dise la phrase convenue pour entrer. Ça y est le moment arrive ! 

    - Re-bonjour, déclare Léa toute souriante avec son air sérieux pour le travail, avant de refermer la porte.

    Jessica sourit en voyant sa fille gérer à merveille son entrée et son effet de surprise. Les garçons deviennent pâles tellement ils sont surpris.

    - Eh les garçons remettez-vous sinon on va être obligé d'appeler la maquilleuse avant la séance photo de ce midi, déclare Léa en riant. 

    - Photos ?, mais ce n’était pas prévu, déclare Léo ayant un peu retrouvé ses esprits.

    - Pourquoi serais-je venue, sinon, lui répond la photographe. Paul aurait pu très bien vous l'annoncer sans ma présence. Bon je vous attends à 11h30, je vais préparer le studio. 

    Jessica sort après un sourire et un discret pouce levé à l'attention de sa fille pour la féliciter.

    - Lequel ?, demande alors Lucas qui vient de retrouver sa voix.

    - Sous-sol 1, lui répond Léa alors qu'Hugo, Zach et Nolan ont du mal à se faire à l'idée de bosser avec elle. 

    - Bon les garçons, maintenant la surprise passée, je vous explique ce que va faire Léa. Elle sera mon assistante et vous accompagnera sur le terrain vu que j'ai de plus en plus de mal à me libérer. Elle sera chargée de vous communiquer les informations, les plannings, ... une sorte de relais entre vous et moi. Je vous connais les gars, pas de bêtises, vous vous entendez bien mais elle est avant tout là pour son travail et donc vous surveillez, vous évitez de faire des conneries. Suis-je bien clair ?

    - Oui, répondent-ils.

    - Bien maintenant, avez-vous des choses à me dire, en lien avec les vacances, des choses à dire ou cacher aux médias ?

    Léo et Nolan se regardent. Léa d'un regard leur intime de le prévenir. Lucas se fait tout petit. Zach est nerveux.

    - Eh bien, commence Zach, Pauline m'a lâché comme une merde trois semaines avant le début de nos vacances. Faudra bien que les rapaces le sachent un jour, déclare-t-il la voix tremblotante.

    - Je vois, un communiqué donc ?, lui demande Paul.

    - C'est ça, répond Zach affecté d'en reparler de nouveau. Et puis un rappel à l'ordre, mes sœurs ne doivent pas apparaître dans les médias. Je crois qu'ils ont oublié cette règle vu les photos des vacances.

    - Bien, Léa va se charger de communiquer ces consignes aux directeurs concernés. Autre chose ?

    - Oui, commence Léo un peu stressé. Les gars s'il vous plait ?, dit-il à Hugo, Lucas et Zach.

    - Zach, Hugo, Lucas, venez dans mon bureau en attendant.

    - Vous ne restez pas Léa, l'interroge Paul.

    - Léo et Nolan souhaitent vous en parler seuls et puis de toute façon je le sais.

    Paul est très étonné de l'annonce que lui font Nolan et Léo. Il leur demande s'ils sont prêts à le dire à la presse. Léo regarde Nolan, il sait que l'irlandais a plus de mal. Nolan dit qu'il est prêt. Paul leur dit qu'il s'en charge. Puis les cinq garçons vont au studio de photo où Jessica Scott les attend. Leur séance photo dure deux heures, après quoi ils décident de manger à la cafétéria du rez-de-chaussée, en compagnie de Léa. Elle leur annonce que Paul a prévue l'annonce pour le couple d’Léo et Nolan en fin d'après-midi sur les chaînes de télévisions peoples et musicales, et qu'il leur demande de relayer cette info sur leurs comptes twitter pour que les fans comprennent que ce n'est pas une rumeur. Les garçons acquiescent. 

     

     

    17h30 arrive et les chaînes de télévisions spéciales peoples et musiques annoncent l'information du couple Nolan et Léo dans leurs flashs info. Les médias promettent d'obtenir rapidement une interview des garçons. Assis dans leur canapé, les garçons grimacent car ils veulent bien se montrer tous les deux mais pas faire d'interview. Léa les appelle pour qu'ils fixent une date. Léo et Nolan lui expliquent qu'ils n'ont pas trop envie de faire une interview. Léa grimace et va rapporter ça à Paul. Ce dernier donne l'idée qu'ils parlent juste sur twitter et qu'ils apparaissent ensemble dans la rue. Léa rappelle donc sur le portable de Nolan pour prévenir les deux tourtereaux. Les médias parlent aussi de la rupture d’Zach et Pauline. Ne voulant pas en entendre parler, Zach part s'enfermer dans sa chambre. Le portable d’Hugo sonne à l'étage, mais personne ne l'entend, de même pour celui de Lucas. Zach entend le sien mais ne souhaitant parler à personne l'ignore.

     

     

    En sortant de son travail, Léa entend son téléphone perso sonner, elle voit Ella s'afficher sur l'écran et comprend alors que les garçons ont oublié quelque chose d'important : la prévenir avant. Elle décroche, fait mine de ne pas en savoir plus que ce qu'on dit les médias. Ella lui explique qu'elle a essayé de joindre Hugo, Zach et Lucas mais qu'aucun d'entre eux ne répond. Léa lui dit qu’Zach doit s'être isolé vu qu'ils ont aussi parlé de sa rupture. Elle propose à la mannequin de passer chez eux les voir vu qu'elle n'habite pas loin et lui promet de la rappeler ensuite. Ella accepte. Léa donne donc l'adresse des garçons au taxi. 

     

     

    Lorsqu'elle arrive chez eux, ils sont tous joyeux mais en voyant Léa et son air grave ils déchantent. 

    - Que nous vaut l'honneur de ta visite, demande Léo en lui ouvrant.

    - Curieux que ça soit toi qui pose la question Léo. Rassurez-vous je ne viens pas pour le boulot. Quoique réparer vos conneries peut parfois faire partie aussi de mes missions.

    - Bon explique, tu nous fais stresser là, enrage Hugo qui n'a jamais eu beaucoup de patience.

    - Bien, 

    - Tu ne veux pas que Zach soit là ?, la coupe Lucas.

    - J'irai voir Malik après. Là ça ne le concerne pas. Par hasard vous ne pensez pas avoir oublié de prévenir quelqu'un Nolan et Léo avant d'autoriser Paul à faire un communiqué ?

    - Eh bien non je ne vois pas, déclare Nolan.

    - Moi non plus, renchéris Léo

    Léa se retient de ne pas gifler l'aîné.

    - Bravo Léo t'es vraiment le roi des cons alors !, dit-elle en tentant de cacher sa colère.

    Léo et Nolan la regarde incrédule. Tandis que Lucas et Hugo comprennent. Le daddy va pour parler mais Hugo le devance.

    - Oh putain de merde, déclare-t-il très inquiet. Ella ! 

    - Bravo Hugo, au moins un qui a du bon sens. Elle vient de m'appeler en larmes après avoir regardé la télé. Elle a essayé de vous joindre, mais aucun d'entre vous n'a répondu. Enfin elle n’a appelé que Malik, Hugo et Lucas.

    Les garçons regardent leur portable après avoir été les chercher dans leur chambre. Hugo jure en voyant 10 appels en absence de son amie et se maudit d'avoir laissé son téléphone en silencieux. Lucas en a 3. 

    - Mais Zach il a dû entendre vu qu'il est là-haut, déclare Léo en croyant être doué de bon sens.

    - Léo tu m'agaces, alors ferme là et cherche une solution dans ta tête, s'emporte Léa. Je le connais moins que vous Malik et pourtant je sais qu'il est monté juste après avoir entendu la présentatrice parler de sa rupture avec Pauline. Et je n'ai pas des dons de voyance non plus, simplement du bon sens ! Et dans ce cas, je suis à peu près certaine qu'il a entendu son portable mais qu'il n'a pas eu envie de décrocher et n'a même pas regardé le nom de l'appelant. 

    Nolan se sent con et impuissant. Léo boude dans son coin après la remarque de Léa. Lucas cherche activement une solution dans sa tête. Hugo décide d'appeler son amie. Léa, elle, monte les escaliers et se dirige vers la chambre d’Zach. Elle frappe mais il ne répond pas. Elle essaye d'ouvrir persuadée qu'il a fermé à clé. Erreur la porte s'ouvre. Elle le découvre roulé en boule sur son lit la tête dans son oreiller et son corps secoué par des sanglots. Elle n'ose pas entrer dans la pièce. Lucas qui passe derrière elle, lui dit que Hugo a réussi à convaincre Ella de venir chez eux pour qu'elle s'explique avec Léo. Puis il l'incite à aller voir Zach. Léa pénètre donc dans la chambre du pakistanais, observe sa chambre décorée avec goût et impeccablement bien rangée, conforme à son image. Elle s'assoit sur le bord du lit sans trop savoir quoi dire. Zach bouge suite au poids qu'il sent se poser sur le lit mais ne regarde pas qui c'est. Il ne veut pas parler. 

    - Tu sais, ce n'est pas bien de rester seul dans son chagrin, dit-elle d'une voix douce.

    - Léa ?, demande-t-il surpris.

    - Oui c'est bien moi.

    - Sors je ne veux pas que quelqu'un me voit dans cet état.

    - Lucas t'a vu quand j'ai ouvert la porte et les autres se doutent fortement de l'état dans lequel tu te trouves. 

    Le téléphone de Léa sonne, c'est comme par hasard la sœur d’Zach qui l'appelle.

    - Ah Léa ! Tu as vu la télé ?

    - Oui. Sache que c'est lui qui a demandé ce matin à son manager de faire un communiqué. Mais je te laisse deviner dans quel état il est après avoir vu l'annonce à la télé.

    - Laisse-moi chercher, dit-elle, isolé dans sa chambre, la tête dans l'oreiller, roulé en boule et secoué par des sanglots, avec son portable à côté de lui qu'il laisse sonner ou vibrer sans même regarder qui l'appelle.

    - Alors là tu m'épates, c'est exactement ça. Figure-toi que ces idiots ont oublié de prévenir Ella avant de faire le communiqué, si tu vois ce que ça peut donner. Du coup je suis passée pour les prévenir qu'elle cherchait à les joindre. Tu veux que je te le passe ? Je ne sais plus quoi faire pour lui redonner le sourire. Je te préviens je ne sais pas s'il va accepter.

    - Ok. Passe-le-moi.

    A la phrase de Léa, Zach tourne la tête. Elle lui tend le téléphone. Il le prend sans rien dire. Au bout de quelques secondes Sarah comprend que son frère attend qu'elle parle. Pendant ce temps, Léa le laisse tranquille et redescend dans le salon.

    - Il a voulu que je parte, dit-elle en voyant les autres attendre son explication. Mais mon portable a sonné et comme c'était Sarah qui avait évidemment deviné l'état de son frère au détail près sans pourtant l'avoir vu, j'ai passé mon téléphone à Malik et je suis redescendue. Je pense qu'il l'écoute sans rien dire. 

    - Bien joué, déclare Nolan, il va être obligé de descendre pour te rendre ton tel.

    - Ou pas, il va crier d'en haut "Léa ton téléphone", lui répond Léa.

    Une bonne demi-heure plus tard, Ella sonne à la porte. Hugo se précipite pour ouvrir et fond en excuse de ne pas avoir fait pensé à Léo de lui en parler avant. Elle le rassure en lui disant que ce n'est pas de sa faute. Hugo lui assure que si elle a besoin, il sera là pour elle. Elle sourit d'un sourire forcé puis Léo l'entraîne dans sa chambre, pour lui expliquer qu'il n'est pas gay mais que c'est juste Nolan. Elle lui réplique qu'il ne lui a même pas dit qu'il voyait quelqu'un d'autre. Elle est en colère, mais s'efforce de garder son calme. Tout à coup Zach crie depuis sa chambre : "Léa ton portable !". Elle affiche un sourire satisfait à Nolan puis monte les marches marche après avoir répondu au métis en criant elle aussi "J'arrive Malik". Lorsqu'elle entre après avoir frappé. Elle découvre un Zach avec le sourire. Il lui tend son portable. 

    - Merci, dit-il, sans toi et ma sœur, je n'aurais pas retrouvé le sourire.

    - Tu rigoles ? J'ai rien dit, rien fait.

    - Si la première phrase en entrant et aussi le fait de me passer ma sœur, t'étais pas obligée. Et elle a réussi à me faire comprendre qu'il fallait que je passe à autre chose. Et puis ta simple présence m'a fait dit bien, finit-il par avouer. Je regrette d'avoir été sec avec toi.

    - T'en fais pas c'est oublié. Je suis contente de te voir sourire, déclare Léa. Mais pourquoi tu ne souriais pas ce matin, si me voir te fais du bien, demande-t-elle moqueuse.

    Il lui donne une tape pour qu'elle arrête son sourire moqueur.

    - Ne te moque pas, dit-il en souriant, ça m'a juste fais drôle de savoir que t'allais bosser avec nous. Et puis c'est quand je te vois en dehors du travail que ça me fait du bien de te voir, dit-il en souriant affectueusement.

    Zach se rend-t-il compte du sens de ce qu'il dit ou le fait-il sans s'en rendre compte ? Léa comprend-t-elle le message contenu dans les paroles du métis ou pas ?

     

    - Ça fait plaisir à entendre. Tu redescends en bas avec les autres ? 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :