• Au quotidien dans un monde de (paillettes) paraître - (chapitre 12)

    Point de vue externe, toujours 20 juillet. 

     

     

    Il sort. Mais encore une fois Léa ne peut rien rire à la jeune pakistanaise car le bouclé arrive en grognant. Visiblement il n’a pas supporté que la sœur aîné des Malik le réveille ...
    - J'avais oublié à quel point ta sœur est une emmerdeuse, déclare-t-il en colère.
    - Bonjour à toi aussi mon petit chou, la gueule de bois ça n'exempte pas d'être poli. Et puis d'abord, t'a jamais parlé à Soniah alors ne parle pas mal d'elle.
    - T'en fais exprès ma parole, s'énerve Hugo.
    - Oui parce que tu ne m'as pas dit bonjour, rétorque Sarah, c'est bien connu les Malik c'est des emmerdeuses, je parle au féminin sinon je sais que tu vas me dire que Zach est à part, comme toujours !
    - Excuse-moi Sarah. Je crois que je n’ai pas encore récupéré d'hier et ta sœur m'a vraiment saoulé dès le matin.
    - Pardonné mon petit chou.
    - Sarah, j'espère qu’Zach ne va pas gueuler de trop. Il ne supporte pas quand les médias parlent de toi. Et j'espère qu'il ne m'en voudra pas. S'il s'en prend à toi, tu me le dis je te défendrais toujours, finit-il en souriant.
    - Ne te fâche pas avec lui à cause de ça te t'en supplie. De toutes manières, si ça dégénère, je me casse, comme ça y aura plus de problème.
    - Ne fais pas ça, pitié Sarah ! Tu sais bien que t'es notre rayon de soleil.
    - Je croyais que Sarah Malik ne renonçais jamais devant les difficultés, déclare Léa en s'incrustant dans la conversation, si tu pars, tu fuis tout ce qui te tracasse en ce moment ...
    Sarah lance un regard noir à Léa pour qu'elle se taise, tandis qu'Hugo regarde la métisse avec un air interrogateur.
    - Me regarde pas comme ça petit chou, promis je t'en parlerais un jour, mais là ce n’est vraiment pas le moment. Je guette le moment où mon frère va se réveiller et voir le magazine.
    - D'accord. Je te laisse je retourne dormir.
    - Ok, à plus p'tit chou.
     
     
    Hugo sort de la pièce. Léa en profite pour fermer la porte à clé. 
    - Cette-fois on ne va pas être dérangées, enfin j'espère. 
    - Comment tu as deviné ?
    - J'hésitais entre le bouclé et lui. Mais l'autre jour j'ai aperçu plusieurs photos que tu regardais et sur toutes il y avait Lucas, donc j'en ai déduis que c'était lui.
    - Je suis trop bête en fait, j'aurais dû te le dire directement, comme ça t'aurais pu m'aider. Je n'arrive pas à savoir ce qu'il pense de moi. Vu qu'on s'est toujours bien entendu, c'est difficile de déceler un indice.
    - Effectivement pas facile. ... Ah j'y pense, la première fois que tu lui as lancé le verre d'eau, tu étais bien en maillot de bain ?
    - Oui pourquoi ?
    - Recommence une fois de le croiser dans cette tenue. Il a avoué une fois que ça l'avait un peu perturbé, tu verras bien ça réaction.
    - Bonne idée.
    - Ou sinon, continue Léa, un jour où tu es certaine d'être seule avec lui, tu te jettes sur lui et tu l'embrasses avec passion, tu verras bien sa réaction. Mais je reconnais que c'est extrêmement risqué.
    - Très risqué mais j'y ai déjà pensé. Tu sais bien que la peur ça ne nous connait pas chez les Malik. Et puis je suis comme mon frère j'adore les défis, ça pourrait en être un que je me lance à moi-même. Seulement, il faut qu'on soit que tous les deux, et ça c'est vraiment impossible ...
    - J'avoue que c'est dur. T'as vraiment aucun indice pour l'instant ?
    - Si un, l'autre jour quand il m'a trouvée à la piscine je lui ai dit que je ne pouvais parler à personne de mes problèmes. Il m'a répliqué que c'est faux car il sait que je t'en parle. Je lui ai demandé s'il était jaloux et il a rougi avant de répondre que je disais des conneries.
    - Eh mais c'est un bon signe ça ! Tu sais ne t'attend pas à avoir des signes très explicites.
    Elles sont coupées dans leur conversations par un crie.
    - SARAH MALIK !! hurle Zach depuis son lit en ayant vu un sms de sa sœur aînée. DANS MA CHAMBRE TOUT DE SUITE !! 
    - Décidément les Malik se sont donné le mot pour me réveiller ce matin, bougonne Hugo en se faisant réveiller pour la deuxième fois.
    Léa regarde la métisse qui panique un peu.
    - Un conseil, oublie l'idée de l'embrasser pour l'instant parce que ton frère il va te surveiller à mon avis.
    - Tu me connais mal Léa, Sarah Malik n'abandonne jamais une idée une fois qu'elle l'a en tête.
    Léa soupire, craignant le pire. La pakistanaise va rejoindre son frère.
     
     
    Léa en sortant de la chambre croise Hugo. Elle lui dit qu'il faut absolument qu'il parle avec la métisse parce que sinon elle risque de faire une bêtise. Il lui répond que de toute manière il compte bien savoir ce qu'elle ne lui a pas dit le matin. Léa est rassurée. Sarah entre dans la chambre de son frère. Ce dernier n'est pas encore levé. Il regarde son portable puis sa sœur sans rien dire pendant deux minutes.
    - Ça signifie quoi son message ? Tu m'expliques ?
    - Pour t'expliquer faudrait déjà que je sache qui t'a envoyé ce fameux message qui te fait réveiller tout le monde de bon matin, et ce qu'il dit.
    - Sarah, t'es pas en position de force là alors tu te calme un peu ! Je te le lis : "Surveille un peu mieux ta sœur ! Si j'apprends encore que tu l’as laissé faire des conneries elle rentre à la maison" et c'est Donatella. Donc maintenant tu m'expliques ! 
    - Zach, calme-toi. Donatella fait toute une histoire pour rien du tout. Elle m'emmerde depuis ce matin. J'ai rien fait c'est juste que ces imbéciles de paparazzi ont parlé de moi dans leur torchon, explique Sarah en donnant à Zach le magazine qui est sur la petite table.
    - Comment c'est arrivé là ce truc ?
    - Léa en a déposé un dans chaque chambre ce matin, sur ordre de son patron.
    - File dans ta chambre et n'en sort pas ! Si t'as vraiment fait une connerie je te promets que ça va mal se passer, gueule-t-il. Allez sort, je veux lire ça tranquille ! 
    La métisse sort la tête basse et file s'enfermer dans sa chambre. Elle sait qu'elle l'a joué fine pour pas que Zach ne s'énerve tout de suite, mais qu'elle ne va pas couper à l'engueulade aussi facilement.
     
     
    Au fur et à mesure qu'il lit l'article, plusieurs choses énervent Zach. Notamment toutes les conneries que le journaliste dit sur Zara et surtout sur Léa. Mais lorsqu'il lit ce que le journaliste dit sur sa sœur il explose ! 
    - HUGO ! LUCAS ! hurle-t-il.
    Tous les garçons qui sont réunis dans la chambre de l'aîné savent que ça va barder. Les deux concernés ne bougent pas et attendent que le métis vienne les voir. Léo et Nolan ne les poussent pas non plus à aller voir le papak. Lucas et Hugo leur ont raconté ce qui s'est passé avant qu'ils ne se lèvent : leur visite dans la chambre de la métisse après l'appel de Donatella et l'avis de Léa sur la question. Le blond et le mécheux partagent l'avis de la jeune fille.
    - Au fait elle est où la Malik ?, s'interroge Léo.
    - Je crois qu'elle a claqué sa porte de chambre après être sorite de celle de son frère, répond Lucas.
    - Tant qu'elle y ait enfermée elle ne craint rien, déclare Hugo. 
     
     
    Une heure plus tard, Romain va frapper à la porte de la chambre d’Léo.
    - Tomson, il est presque 13h, ta cousine arrive dans une demi-heure, il faudrait partir. Je te laisse le temps de manger quelque chose.
    - Ok. Merci Loiseau. Les gars, vous voulez venir avec moi ?
    - Bien sûr, répond Nolan, je descends manger quelque chose, je t’attends dans le hall en bas ?
    - Ok, répond Léo à l'attention de l'irlandais qui est déjà sorti. Hugo, Lucas ?
    - J'aimerais bien Léo, répond Hugo mais si Zach veut nous parler vaut mieux qu'on reste là.
    - Quelle sagesse Hugo, se moque Léo.
    - Malheureusement Léo, il a raison, déclare Lucas. Mais préviens nous quand vous arrivez pour qu'on l'accueil dignement.
    - Ok, ça marche, à toute à l'heure les gars.


    Quarante minutes plus tard, Léo appelle Lucas pour le prévenir que le train de sa cousine a 30 minutes de retard. Lucas est rassuré car il commençait à s'inquiété de ne pas avoir de nouvelles de Léo. Mais ce qu'il l'inquiète encore plus c'est que Malik, frère comme sœur n'ont pas parlé ni bougé depuis l'exclamation du métis. Lucas décide d'aller voir ce qu'il se passe dans la chambre d’Zach, tandis qu’Hugo se dirige vers celle de Sarah. L'un comme l'autre trouvent porte close et entendent des reniflements et des sanglots de l'autre côté de la porte. Hugo frappe à la porte de miss Malik, mais elle refuse d'ouvrir sans même demander qui c'est. Il lui envoie un message pour qu'elle lui ouvre. Elle hésite puis finit par ouvrir. Le bouclé fait un sourire vainqueur à Lucas qui attend toujours dans le couloir puis pénètre dans la chambre de Sarah. Elle s'effondre dans les bras du bouclé. Hugo lui caresse doucement le dos pour qu'elle se calme. Puis d'une voix douce il lui demande ce qui la tracasse tant. Elle le regarde hésitant à tout lui dévoiler sur ses sentiments. Mais elle retrouve le regard qu'il avait avant, ce regard sécurisant. Du coup elle décide de tout lui raconter ...


    Du côté de Lucas et Zach ce n'est pas joyeux non plus. Lucas finit par envoyer un sms à son pote pour qu'il lui ouvre la porte. Zach soupire derrière la porte. Il hésite. Lucas n’est pas très rassuré. Il ne sait pas comment Zach va réagir en le voyant. Il se prépare à se prendre une baffe. Mais il connait mal son ami. Zach est certes impulsif mais pas question pour lui de frapper ses meilleurs amis. Il finit par ouvrir la porte sans dire un mot. Lucas entre dans la pièce. 

    - Je suis désolé Zach, on a merdé avec Hugo ... 

    - ...  

    - Tu m'en veux, demande Lucas au métis en voyant qu'il ne répond pas. 

    - ... Non, je ne vous en veux pas. Au début oui, c'est pour ça que j'ai crié vos noms. En plus, j'étais énervé avant même de lire l'article à cause du message de Donatella. 

    - Si tu savais comment elle m'a engueulé ce matin ... 

    - Elle t’a appelé ? 

    - Ouais, elle a appelé Sarah, mais elles ont coupé leur conversation car Léa est arrivé dans la chambre de ta sœur. Ensuite elle m'a appelé moi et elle a appelé Hugo. Il pété un plomb de se faire réveiller par ta sœur. Et après j'ai été voir Sarah. Elle était avec Léa. Elle était bizarre quand elle m'a vu. Comme si j'arrivais au mauvais moment. Mais apparemment c'était pareil quand Hugo est allé la voir. Surtout ne lui en veut pas.  

    - T'en fais pas ce n’est pas un drame, contrairement à ce que j'ai pensé en lisant le sms de Donatella. En plus elle a presque 18 ans, et ici la majorité c'est 18 alors y a pas de problème. Et puis si j'avais été un peu moins bourré j'aurais pu vous dire de pas le faire. Mais j'ai encore une fois pensé qu'à moi au lieu de m'inquiéter de ma sœur. 

    - Tiens en ce qui concerne l'âge de Sarah et ton état hier, Léa nous a dit la même chose. 

    - Haha, comme si voyais pas là où tu veux en venir ... Je m'en veux d'avoir crié sur Sarah tout à l'heure. 

    - Elle a vraiment eu peur que tu t'énerves. Elle s'est enfermée dans sa chambre. Mais Hugo à réussir à lui faire ouvrir sa porte. Elle était encore en larmes. Depuis j'entends plus rien. Il a dû réussir à la calmer. 

    - Styles ?! Ça m'inquiète là ! 

    - Pourquoi ? 

    - L'autre jour quand Sarah t'as dit qu'elle rentrerait à si ça continuait comme ça, il s'est enfermé dans sa chambre et j'ai été le voir. Je trouvais sa réaction un peu démesurée. Et du coup j'ai eu un doute. Je lui ai demandé s’il n’était pas amoureux d'elle. Il m'a avoué l'avoir été au début et m'a assuré que maintenant c'était fini. Je préfère ça, parce qu'on a toujours dit qu’on ne touchait pas aux frangines, et je tiens à cette règle ! Surtout pour lui.  

    Lucas manque de s'étouffer en entendant Zach. Mais il parvient à le cacher. Heureusement pour lui. Seulement, Zach a parlé plus fort en disant cela et Sarah et Hugo ont tout entendu ... Du coup Sarah recommence à sangloter. Mais ce qu'elle aurait bien aimé entendre c'est la réaction de Lucas. Malheureusement pour elle, les deux garçons changent de discussion et se mettent à parler à voix basse. 

      

      

    - Zach, je peux savoir ce qui t'a énervé dans l'article à part ce qu'ils disent sur Sarah ? 

    - Ce qu'ils disent sur Zara et surtout sur Léa. ... N'empêche sur la photo, Léa est magnifique. 

    - Malik, t'attends quoi pour lui dire ? 

    - D'avoir trouvé comment le faire Lucas, et crois-moi vu comment j'ai été con, ce n’est pas facile. 

    - Permet-moi une question, quand est-ce que tu l’as trouvé jolie pour la première fois ? 

    - Quand on est arrivés. Mais j'ai rien dit, je la laissais à Hugo. Et comme ça, ça évitait que l'un d'entre vous me pose une question sur Pauline. Mais là où je m'en suis vraiment rendu compte c'est le premier soir où on a été en boite. Hugo lui avait proposé de venir et elle avait refusé. 

    - Je me rappelle qu’elle n’avait pas le droit. 

    - Ouais c'était vrai, sauf que ce soir-là elle était en repos, donc elle aurait pu venir. D'ailleurs elle est venue à la boite où on était avec sa copine. Je ne l'ai pas repérée sauf à la fin quand elle est partie. Je fumais dehors et Styles était avec moi. Elle nous a expliqué ce qu'elle faisait là, car bien évidemment Hugo voulait tout savoir. Monsieur était déjà vexé qu'elle ait dit non, mais alors de la voir ça l'a rendu fou. Et lorsqu'elle est partie je lui aie fait un sourire et un clin d'œil. Je crois qu'elle a vu que le sourire. Je voulais lui faire comprendre qu'elle était magnifique. Mais je crois qu'elle se demande encore pourquoi j'ai fait ça ... Ça a été le déclic. Franchement sa tenue de travail ne la met pas à son avantage. Je la trouvais belle avec son uniforme de l'hôtel mais en robe de soirée elle est juste magnifique, finit Zach avec des étoiles dans les yeux. 

    - Et t'as jamais essayé de savoir ce qu'elle pense vraiment de toi ?  

    - Non. Mais je sais qu'elle me déteste. Elle est heureuse. Faut que j'arrête de l'embêter. 

    - Heureuse ? Ben l'a déjà surpris en pleurs dans sa loge une ou deux fois. Elle a déjà pleuré devant ta sœur, mais à part ça elle est heureuse ? 

    - Comment tu sais ça ? 

    - Ben me l'a dit et je l'ai entendue parler avec ta sœur. Elles parlaient de secrets aussi. Apparemment ta sœur en un qu'elle a partiellement dévoilé à Léa et Léa en a un qu'elle n'a pas dit à ta sœur mais que ta sœur a deviné. Bref je n’ai pas cherché à en entendre plus. 

      

      

    Le téléphone de Lucas se met à sonner. C'est Léo qui les prévient qu'ils arrivent dans 10 minutes. Zach se demande ce qu'il se passe. 

    - Tomson a été cherché sa cousine à la gare avec Romain et Nolan. 

    - Ah oui c'est vrai, j'avais oublié.  

    Quelques minutes plus tard, Zach est prêt. Il sort dans le couloir avec Lucas pour accueillir la cousine d’Léo. Arrivée qui coupe Sarah dans son explication. Sauront nous comment Hugo à réagit à la révélation de la métisse ? Sans doute. Et tant qu'on est dans les révélations, Léa a un choc en voyant qui est la cousine d’Léo. D'ailleurs les deux jeunes filles se regardent longuement. Pourquoi ? Parce que l'une ressemble beaucoup à une personne que l'autre connait. Et la première a déjà vue la seconde sur de multiples photos ... 

      

      

    Explications ? Plus tard peut-être ...  



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :