• Au quotidien dans un monde de (paillettes) paraître - (chapitre 11)

    Point de vue de Léa Scott, 20 juillet
     
     
    Aujourd'hui c'est le jour d'arrivée de la cousine d’Léo. Elle s'appelle Ashley. J'ai hâte de la voir parce que faut bien reconnaître qu’il y a un peu trop de testostérone dans l'air par ici ! 

      

      

    Mais revenons d'abord sur la soirée d'hier, et même sur la journée. C'était l'anniversaire de Zara. Sarah a tenu sa promesse. Vers 8h30, Sarah et Romain sont partis chercher Zara chez elle. J'aurais bien aimé voir sa tête quand elle a vu Romain et Sarah dans son salon qui lui avaient préparé son petit déjeuner. Romain ayant la clé de chez elle, c'était pratique. Ensuite ils sont venus l'hôtel. Je lui ai sauté dans les bras dès qu'elle est arrivée en lui souhaitant un joyeux anniversaire. Puis, nous avons été Sarah, Zara et moi réveiller chacun des garçons. Tous sans exceptions nous ont accueillis en caleçon. Sarah s'en doutait et était morte de rire. Les mecs qui savent très bien qu'elle en avait fait exprès lui ont promis une vengeance. Zara elle souriait tout en étant timide. Moi j'étais mal à l'aise. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis au travail contrairement aux autres qui sont en vacances. Et en plus je suis assez pudique, et je ne les connais pas si bien que ça non plus. Ils sont ensuite tous descendus au restaurant de l'hôtel pour prendre un petit déjeuner. Zara riant et disant deux petits déjeuners pour son anniversaire c'est joli cadeau pour elle qui adore mangé. Les garçons ont ri et Nolan a crié "Copine !". Zara a poursuivi sa petite réflexion à voix haute en disant que passer la journée avec eux était le meilleur cadeau qu'on pouvait lui faire pour ses 24 ans. Zach lui a répondu que c'était grâce à sa sœur. Sarah a répliqué qu'ils auraient très bien pu refuser. Hugo en gros dragueur, a répondu qu'ils ne refusent rien à une jolie fille. Lucas lui a donné une tape sur la tête pour qu'il se taise. Léo a renchérit en disant à Hugo qu'il allait lui faire peur. Tous riaient, la bonne humeur envahissait leur grande table. Et moi, j'étais où pour savoir tout ça ? Eh bien cachée dans le hall à les observer ! Et pas toute seule, non. Avec Romain qui voulait surveiller les cinq loustics de peur qu'un d'entre eux lui pique sa Zara comme il m'a dit. Je me suis moquée de lui lorsqu'il m'a dit ça. Comme c'était trop risqué de sortir dans la journée, ils ont décidé de passer la journée à la piscine. Romain le chanceux a pu rester avec eux toute la journée vu que c'était normalement son jour de congé. Moi je devais rester à ma loge. Je dois vous avouez que ce n’était pas le plus rigolo. Heureusement pour moi, mon patron, Monsieur Venezia, est passé à l'étage VIP et m'a dit que s’ils décidaient de sortir tous ensemble ce soir, je pouvais aller avec eux. Je l'ai remercié pour sa proposition. Puis il m'a félicité pour mon travail. Il m'a expliqué que le management des garçons était vraiment content du comportement des garçons pendant leurs vacances. Je l'ai prévenu que si le soir ils sortaient avec Zara les paparazzis n'allaient sans doute pas les louper. M. Venezia m'a répondu qu'il ne fallait pas qu'ils n'apparaissent pas dans la presse, mais qu'ils y apparaissent positivement. J'ai fait remarquer à mon patron qu'avec les paparazzis il était difficile d'apparaître en bien dans leurs torchons. Il a souri et m'a dit que je n'avais pas tort. Il m'a dit de prévenir les garçons que s'il y a avait une apparition dans la presse ils seraient obligés de faire une interview pendant leurs vacances pour s'expliquer. Puis il m'a laissé. Je suis donc montée à la piscine pour redire tout ceci à mes chers petits VIP auxquels je commençais à m'attacher sérieusement. Surtout un d'ailleurs. J'étais contente aussi de pouvoir prendre un peu l'air. Zara paniquait, elle pensait que tout cela était à cause d'elle. Mais les garçons l'ont rassuré et Léo a même ajouté que l'interview serait inévitable vu que sa cousine qui arrive aujourd'hui, n’est pas si inconnue que ça de la presse people. Les garçons avaient de toute manière déjà décidé du programme pour la soirée. Apparemment Romain était dans les confidences. Il a rassuré sa chérie en disant que même s'il était en congé, il viendrait avec eux. Moi aussi j'étais rassurée parce que les autres gardes du corps je ne les connais pas trop et rester une soirée avec les garçons ça me stressait. Bien évidemment les garçons avaient prévus d'aller en boite. Le contraire m'aurait étonnée. En plus Zach avait promis à sa sœur quelques semaines avant qu'elle pourrait aller en boite avec eux un jour. Il a pensé que ça serait la soirée idéale. Vers trois heures du matin, je commençais à en avoir marre, mais visiblement j'étais la seule. En même temps avec la jeune métisse nous étions les seules à ne pas avoir bu d'alcool. Enfin la métisse avait je crois pris deux Monaco que Hugo et Lucas lui avaient apporté en douce pour que Zach ne voit rien.  Romain, lui profitait d'être en congé. Il s'amusait sur la piste de danse, et enchaînait les verres alcoolisés. Tout comme Léo, Nolan, Hugo et Zach. Lucas était un peu plus sérieux, mais pas tout à fait clair dans ses pensées. Et Zara n'en parlons pas. Elle profitait vraiment d'être avec des célébrités. Son sourire énorme me confirmait que sa surprise était bien préparée et que ça lui faisait énormément plaisir. Zara et Romain sont repartis ensemble vers chez Romain aux alentours cinq heures du matin. Faudra d'ailleurs que je demande à mon amie le récit de la suite de sa soirée, car j'ai cru comprendre que Romain avait une surprise pour elle. Les One Way, Sarah et moi sommes rentrés, vers cinq heures aussi, à l'hôtel, accompagnés des gardes du corps qui étaient de service. 

      

      

    Seulement, à ma plus grande surprise, M. Venezia n'était pas couché, ou déjà levé, j'en sais trop rien. Alors que tous sont montés se coucher, moi je suis restée discuter avec mon patron. J'avais besoin de sommeil mais j'ai deviné que quelque chose s'était passé. 

    - Bonjour Mademoiselle Scott. 

    - J'ai failli vous répondre bonsoir Monsieur, ai-je dit en riant. 

    - Ne vous en faites pas vous allez pouvoir aller dormir quelques heures. Juste pour vous prévenir qu'il y a des photos qui ont été prises. Et dessus nous ne voyons pas que les garçons mais aussi votre amie, qui d'ailleurs à l'air de bien s'entendre avec M. Loiseau, finit mon patron avec un petit sourire. 

    - Ah je suppose donc que les garçons vont devoir s'expliquer à la presse ? 

    - Bien vu. Seulement vous êtes aussi dessus. Donc voyez avec eux ce qu'ils devront dire sur vous, sur votre amie et sur M. Loiseau.  

    - Je suppose qu’ils ne pourront pas choisir la date ? Cependant d'après Léo l'arrivée de sa cousine risquerait fort de faire parler la presse aussi. Alors il serait peut-être préférable d'attendre un peu afin qu'ils ne fassent qu'une interview. Après tout ils sont en vacances. 

    - Votre réflexion me paraît juste Mademoiselle Scott. Je vais voir cela avec leur management à Londres. Les photos seront dans les magazines dès aujourd'hui. J'ai demandé à ce qu'il m'en soit livré un exemplaire pour chacun des VIP, un pour vous, un pour M. Loiseau et un pour votre amie. Vous le lui ferez passer. J'en conserverai un pour moi aussi. Après tout ce n’est pas tous les jours qu'on mentionne l'hôtel dans la presse people. 

    - Bien monsieur. Je peux aller dormir un peu ? 

    - Je vous en prie Mademoiselle Scott. 

      

      

    Il est à peine dix heures ce qui fait que je n'ai dormi que tout juste quatre heures. La journée s'annonce rude. Romain n'est visiblement pas arrivé, sinon il se serait empressé de venir me réveiller. Vu que personne n'a l'air éveillé, j'en profite pour mettre au clair mes idées dans ma tête. Parce que je ne vous ai pas dit, mais le métis il est vraiment bizarre. Il est devenu sympa, c'est certain, mais il me regarde bizarrement parfois. Genre l'autre jour quand il m'avait croisé en boite, et hier soir aussi. Je ne vois pas pourquoi. Et de temps en temps aussi je le surprends entrain de m'observer. Je me pose vraiment des questions. Il est vraiment mystérieux comme mec. D'ailleurs ça attise fortement ma curiosité. Je cherche beaucoup d'infos sur lui sur le net mais à part des photos magnifiques je ne trouve pas grand-chose. Sinon, Nolan est moins triste et moins renfermé sur lui, alors ça me fait plaisir de voir qu'il va mieux. Sarah est toujours dans sa phase "savoir ce qu'il pense de moi".  J'ouvre la porte de ma loge au moment où Romain arrive. La tête dans le cul, bien évidemment, vu sa cuite de la veille.

    - T'aurais peut-être dû demander deux jours de congés, dis-je moqueuse à l'attention de mon collègue. 

    Il me fait une grimace. Je lui donne un des magazines que le directeur a mis devant ma porte. Il fait une drôle de tête. Je regarde alors la une de la revue. "Les One Way refont parler d'eux ! Visiblement tous célibataires ils étaient en compagnie d'inconnus hier soir, mais très belle compagnie" Le titre est accompagnée d'une photo avec les cinq garçons, Sarah, Zara et moi. Romain y est aussi mais un peu caché derrière.  

    - Quand on est rentré cette nuit, Monsieur Venezia était là pour nous accueillir. Il m'a prévenue que ça serait dans les journaux ce matin. Je dois aller faire ma distribution. Tiens d'ailleurs il en a demandé un pour Zara, tu pourras le lui donné s'il te plait ? Tu vas sans doute la revoir avant moi. 

    - Il a rien dit en voyant une photo où j'embrasse Zara, me demande Romain en ouvrant le magazine à la page de l'article sur les garçons. 

    - Du tout, répond-je. 

    Il attrape l'exemplaire que je lui tends pour Zara. Avant de le distribuer je lis moi aussi l'article. Soudain je grimace. Ces idiots de paparazzis mentionnent le fait que Lucas et Hugo ont rapporté chacun un verre de boisson alcoolisée à Sarah alors qu'elle n'a pas 18 ans. Zach va péter un câble quand il va lire ça. De toute façon il aurait pété un câble rien que lisant des choses sur sa sœur. Mais là il va vraiment gueuler ! Je pars donc faire ma distribution. 

    J'ouvre discrètement la porte de la chambre d’Léo avec mon badge. Ce dernier dort encore. Je dépose la revue sur une petite table et ressors. Je fais de même dans la chambre de chacun des garçons vu que ces marmottes dorment encore. J'arrive à la hauteur de la chambre de Sarah. Elle est au téléphone et visiblement avec sa sœur aînée. A ce que je comprends, l'article est paru aussi à Londres. J'entends Sarah qui sanglote. Ça me fait de la peine. Visiblement sa frangine veut appeler Lucas et Hugo pour les engueuler mais Sarah tente de l'en dissuader. Je frappe. Elle me dit d'entrer, et raccroche. 

    - Coucou, je viens t'apporter le magazine de la part du patron de l'hôtel, mais à ce que j'ai pu comprendre tu es déjà au courant. 

    - Oui, et je suis persuadée que ma sœur a déjà appelé Zach. 

    - Erreur, il dort encore. J'ai été dans chacune de leur chambre pour déposer le magazine, et ils dorment tous comme des marmottes. En même temps ils risquent d'avoir un gros mal de tête en se réveillant vu leur état hier soir. Déjà Romain vient d'arriver et il n’est pas vraiment remis. Heureusement qu'à part aller chercher la cousine de Léo il n'y a rien de prévu aujourd'hui. 

    - Ouf. Maintenant plus qu'à prier pour qu'elle n'appelle ni Lucas ni Hugo. Surtout pas Hugo, mon pauvre petit chou, vu qu’il ne supporte pas de se faire réveiller et qu'en plus il va avoir la tête dans le cul, ça risque de chauffer. 

    - Ne t'inquiète pas. De toute façon tu n'y es pour rien du tout. Tu n'allais tout de même pas refuser. Et ton frère ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Il aurait moins abusé, il aurait pu empêcher les garçons de t'apporter ces fameux verres. Mais il était déjà bien trop mort pour ça. 

    - J'espère que tu as raison. Sinon ils vont s'embrouiller avant même de savoir que je suis amou ..., Sarah s'arrête se rappelant sans doute qu'elle ne veut pas me le dire. 

    Mais je la regarde avec un sourire moqueur et lui chuchote à l'oreille, on sait jamais si les garçons étaient derrière la porte. 

    - Que tu es amoureuse de Lucas. 

    Sarah baisse la tête. Je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit que la porte s'ouvre sur Lucas justement. 

    - Désolé Sarah, je ne pensais pas que Zach l'apprendrait et surtout pas comme ça. 

    - Il ne le sait pas encore, d'après Léa il dort encore et Donatella ne l'a pas appelé. Je ne te demande pas comment tu t'es réveillé. 

    - Effectivement je peux remercier ta sœur de m'avoir coupé dans mon sommeil. J'espère qu’Zach ne s'en prendra pas à toi. Et qu’il ne m’en voudra pas trop. 

    - En même temps, interviens-je, s'il n'avait pas déjà été mort à ce moment-là, il aurait pu vous empêcher toi et Hugo de donner ces fameux verres à Sarah. Alors il peut s'en prendre qu'à lui-même. Et puis on ne va pas en faire un drame alors que Sarah aura 18 ans dans deux semaines quand même. 

    - Pas faux, bon je retourne me coucher.  

    - A plus Lucas, lance Sarah en rougissant. 

    Il sort. Mais encore une fois je ne peux rien rire à la jeune pakistanaise car le bouclé arrive en grognant. Visiblement il n’a pas supporté que la sœur aînée des Malik le réveille ... 

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :